Que signifie "All inclusive" ?

« Tout inclus » ? A vérifier de près.

Qu’est ce qui n’est pas inclus dans le « Tout inclus » ?

Le  » All inclusive » ou « Tout inclus » signifie généralement que le transport, l’hébergement, les repas et les animations…  font partie intégrante d’un package.
A terre, les Hôtel-Clubs  proposent « le tout en un » : les boissons sont  incluses mais la qualité et le choix sont bien moindre qu’à bord des navires.
Ce concept est assez plébiscité sur les navires de moins de 800 passagers. En revanche, sur les navires de plus de 1800 personnes, les compagnies de croisières proposent une grande diversité de prestations afin de vous faire dépenser un maximum en consommations diverses et services variés.

Que signifie "All inclusive" ?
Que signifie « All inclusive » ?

En France (que mes amis croisiéristes belges, suisses, canadiens… veuillent bien m’excuser)  on entend souvent par :

- « Tout inclus » : le package transport, transferts, hébergement, pension complète mais généralement hors boissons ( parfois oui,  mais pas en dehors des repas)  et certains équipements sportifs, animations….

- « All inclusive » : les boissons incluses (et parfois en dehors des repas), avec  animations et équipements sportifs… mais pas tous.

Difficile donc de s’y retrouver, même pour les professionnels, mais on pourrait résumer en posant l’équation suivante :

All inclusive = Tout inclus + boissons (voire même souvent en dehors des repas) et bien vérifier les activités qui ne le sont pas, plus faciles à dénombrer que celles qui le sont.

Si c’est suffisamment clair pour vous, c’est tant mieux, car ça ne l’est toujours pas pour moi, même après 30 ans dans le tourisme, hôtellerie dont près de 20 ans dans la croisière…

Pour la croisière, un terme plus approprié serait  « La plupart du temps inclus ».

Aussi, rien de mieux qu’une petite liste pour s’y retrouver !

17 prestations non incluses dans un « tout compris » :

1. Les restaurants avec supplément de prix

2  Les vins et alcools « Premium et grands crus » (Millésime)

3. Les spécialités de crèmes glacées

4. La « sélection » de thés et cafés

5. Les dégustations de vin

6. L’accès à Internet et Wifi

7. Les soins, spa, massages, coiffeur, manucure…

8. Certains cours de fitness

9. Le coach d’entraînement personnel

10. L’utilisation du Hammam/sauna (bien que le hammam soit gratuit chez certaines compagnies, Costa croisières, par exemple)

11. La blanchisserie et le nettoyage à sec

12. Les achats personnels (les boutiques à bord sont duty free, soit hors taxes)

13. Les photos souvenirs faites par des professionnels.

14. Les jeux de casino

15. Les services médicaux (sauf parfois les cachets pour le mal de mer)

16. Les excursions (sauf indication contraire)

17. Les cigares au fumoir

 

Ensemble, complétons cette liste en postant un commentaire ci dessous

Fifty-fifties, Caïques grecs et dalmates

Des bateaux traditionnels pour des voyages aux parfums iodés.

Déjà avant les conflits des années 90, nous dénombrions plus de 100 fifty-fifties et voiliers traditionnels opérant sur la côte dalmate.

Depuis, très peu ont disparu, mais d’autres ont été reconstruits et réaménagés et l’on compte toujours autant de ces bateaux (voiliers, fifty-fifties, grands yachts) à chartériser et dont les plus grands ( jusqu’à 50 passagers) proposent des mini croisières régulières. Plusieurs grands tours opérateurs spécialisés : Katarina Line, Adria, Croatia Cruises.

Les gros caïques et fifty-fifties grecs sont moins nombreux qu’avant et les meilleurs proposent des croisières régulières :  pour tous renseignements consulter notamment Variety Cruises

Michel

quelle cabine en croisieres

Comment choisir sa cabine ?

Croisieres : Comment choisir sa cabine ?

Cela peut sembler une question simpliste pour les voyageurs chevronnés, mais en tant que nouveau venu à la croisière,  il est prudent de consacrer du temps au choix de sa cabine.

Je me souviens encore lorsque nous avions à nous décider sur le type de cabine, de nombreuses questions nous sont venues à l’esprit :

- Quelle est la meilleure position sur le navire ?

- Quelles sont les meilleures parties pour être au calme ?

- Où sont les cabines les moins sensibles lorsque la mer devient difficile ?

Nous avons demandé conseil auprès d’amis, agent de voyages, ceux qui avaient déjà effectué une croisière.

Certains nous conseillaient d’opter pour une cabine au milieu du bateau afin d’éviter le mouvement excessif  dit de tangage, connu lors des déplacements du navire de haut en bas en mer agitée.

D’autres suggéraient plutôt d’être environ au 2/3 vers la poupe.

Nous souhaitions un corridor, mais quel pont choisir ?

quelle cabine en croisieres
Croisieres : Pas facile de choisir le type de cabine.

On nous disait que si nous étions sur un pont trop bas, nous serions proches des moteurs et que sur les ponts élevés nous ressentirions les mouvements du navire.

Nous avions finalement réservé une cabine au pont 12 –à peu près à mi-hauteur du bateau…

Nous avons considéré que les cabines sur le pont 14,  » Riviera  » le pont d’ Azura -  juste au-dessus de nous étaient peut-être trop près des installations de plein air, et donc trop bruyantes. Lors de notre deuxième croisière sur le navire-jumeau de l’Azura, le Ventura, nous avons été en mesure de savoir si c’était le cas : la plupart du temps, notre cabine était calme. Mais lors de festivités nocturnes, nous pouvions entendre la musique en provenance du plafond. Ce n’était pas trop fort,  surtout pour une seule occasion …

Cependant, lors de notre première croisière, nous avions fait le bon choix. Notre cabine était au pont 12 – un peu plus de la mi-hauteur du navire, et environ aux 2/3 vers l’arrière. La cabine était calme et l’on ne ressentait que de légers mouvements du bateau.

A l’occasion de notre 15e anniversaire de mariage, nous voulions une cabine avec balcon . Nous voulions être en mesure de profiter du soleil  sur la terrasse avec, pour programme,  un bon livre et une bonne bouteille du vin.

Au moment de décider quel côté du navire choisir, nous avons pensé à celui où le soleil se lèverait le matin. Cependant, lorsque nous avons examiné l’itinéraire circulaire qu’allait suivre le navire, cela signifiait que certains jours nous profiterions du soleil le matin tandis que pour d’autres ce serait en soirée. Donc, cela faisait effectivement peu de différence quant au choix . Nous avons réservé le côté tribord arrière.

Une chose que nous avons découverte … un balcon peut être utile si vous êtes fumeur. Bien que le navire soit strictement non-fumeurs la plupart du temps, il y a certaines zones où fumer est autorisé. Une de ces zones  est sur les balcons. Si bien que les non-fumeurs que nous étions, étaient incommodés pas la fumée des fumeurs des balcons adjacents. C’était assez désagréable et nous devions  interrompre nos  séances de bronzage . En revanche, c’est un bon choix si vous êtes un fumeur.

Réserverions-nous un balcon à l’occasion de notre prochaine croisière ? C’est un sujet dont nous avons discuté. Un balcon est un luxe agréable, mais il augmente considérablement le coût de la croisière par rapport à une cabine intérieure. Nous choisirions plutôt une cabine extérieure. Le sabord permet la vue sur mer et les transats du pont piscine Lido seraient disponibles pour profiter du soleil au grand air.

Finalement, nous avons opté pour une cabine intérieure pour notre seconde croisière.

La  chambre intérieure était plus petite que la cabine balcon – environ les trois quarts de la surface. Des miroirs bien placés donnaient  l’impression de plus d’espace. Mais encore ne faut-il pas être quelque peu claustrophobe ? Georges se sentait de prime abord un peu à l’étroit, mais on s’y fait rapidement. La salle de bain était d’une taille similaire à celle de la cabine avec balcon. Les autres prestations étaient identiques et nous avons bénéficié de la même qualité de service.

Siroter nos verres de vin, installés en terrasse, nous a manqué ainsi que de respirer l’air du large et sentir la douce brise.

Mais pour une fraction du prix d’une cabine balcon, cela valait le sacrifice.

Paule Anico

NB : Membre de avis croisieres , Paule Anico nous livre ses reflexions sur le choix de sa cabine… son récit illustre bien les questions récurrentes sur le sujet

Qu’est ce qu’une Croisière ?

Une croisière, c’est un périple en mer ou en rivière qui permet de s’évader loin du stress et des contraintes de la vie terrestre.

C’est une formule prépayée, sans surprise, sans tracas et, plus important encore, c’est un mode de  vacances décontracté, où il suffit de défaire et refaire sa valise une unique fois. Vous avez rarement à faire des choix aveugles, vous dormez dans le même lit chaque nuit et le navire déroule pour vous des paysages d’une infinie variété.

Tout se trouve à portée de main et, à table, sur les ponts, dans les salons, au bar, au fil des activités proposées, en escale… vous rencontrez des gens intéressants et agréables. Une croisière offre l’occasion d’explorer de nouvelles contrées, de rencontrer de nouvelles personnes, de se lier d’amitié  avec des gens de tous âges et de toutes conditions. Elle peut satisfaire ceux qui ont besoin de dialogue comme ceux qui désirent la solitude face à l’océan, comme aussi les couples en recherche de lune de miel.

La croisière réunit tous les ingrédients nécessaires pour des vacances de rêve. Et quelques-uns des plus beaux endroits du monde sont encore plus admirables depuis le pont d’un navire de croisière. La terre n’est jamais aussi belle que vue de la mer…

N’hésitez pas à contribuer à votre communauté croisières, juste ci-après en indiquant : «le principal avantage d’une croisière qui vous vient à l’esprit »

Mes 5 «bêtes noires» en croisière

La croisière est la meilleure façon de voyager, mais il n’y a pas de croisière sans ses petits désagréments.Voici, sans ordre particulier, ma liste de  5 «manies» qui m’agacent, même si elles ne m’empêchent pas de partir en croisière ni ne me laissent encore moins les gâcher.

Que vous partagiez mon point de vue ou pas, n’hésitez pas à communiquer vos témoignages et, s’il vous plaît, indiquez vos « bêtes noires » dans la section commentaires ci-dessous.

1/ Gaspillage au buffet et  repas en cabine :

Nous l’avons tous remarqué… Même dans les couloirs des cabines, j’ai vu des plats non consommés de room-service empilés à même le sol. Je n’ai jamais compris pourquoi les gens prennent autant de nourriture et finissent par ne pas en manger la moitié.

Qu’en pensez-vous ?

2/ Impolitesse  aux  ascenseurs.

C’est peut-être l’endroit où vous êtes le plus le plus fréquemment agacé par vos compagnons de croisière. Deux principaux griefs : prendre l’ascenseur pour  monter ou descendre un unique pont et vouloir à tout prix entrer dans l’ascenseur avant même d’en laisser sortir. Honnêtement, la majorité des gens, je précise en bonne santé, que j’ai vus utiliser l’ascenseur pour monter d’un pont sont carrément paresseux. Deuxièmement, les clients qui cherchent à entrer dans l’ascenseur avant d’autoriser la sortie sont vraiment désagréables. Lors de ma dernière croisière, j’empruntais l’ascenseur avec quelques autres personnes et lorsque nous avons tous essayé de sortir,  nous avons été assaillis par d’autres croisiéristes qui entraient. Ils ont finalement reculé après que mon voisin a crié: « Laissez-nous passer, bon sang!  »

3/ Le squat des chaises longues.

N’avez-vous jamais été impressionné, en arrivant sur les ponts supérieurs, par la quasi-impossibilité de trouver un transat libre ? Par contre, la plupart sont occupés par des serviettes soigneusement pliées dont les propriétaires restent invisibles des demi-journées entières. Heureusement, les compagnies de croisières luttent enfin contre ce fléau. Plusieurs compagnies  ont mis en œuvre de nouvelles politiques pour rendre libres des transats prétendument occupés.

4) Les contrevenants à la tenue vestimentaire.

Bien que toutes les compagnies de croisières demandent de se vêtir avant d’entrer dans le restaurant du pont-piscine, certains ne se gênent pas pour y venir en maillot de bain. Trouvez-vous appétissant de déjeuner à côté de l’homme qui vient de remporter le concours de la poitrine la plus velue ? D’autres s’imaginent habillés parce qu’ils portent un simple peignoir : ce n’est pourtant pas beaucoup mieux !

5) Les « gangs » du Club enfants.

Vous avez peut être vu ou êtes susceptibles de les avoir entendus dans les coursives la nuit. Ce sont les «gangs » du Club enfants. Ils sont dehors, errants à bord du navire à l’occasion de la fête de la crème glacée – ou La chasse aux trésor… , et courent dans les couloirs, si bruyants qu’ils empêchent tout le monde de dormir. Tout ce que nous pouvons espérer, c’est que leurs parents finissent par les retrouver à bord du navire et les ramènent dans leur cabine. A supprimer purement et simplement !