AVIS CELESTYAL CRUISES

Autrefois  Louis Hellenic Cruises Line, la compagnie a changé de raison sociale en 2008. Elle exploite  2 navires . Le Celestyal Olympia rénové en 2017 et le Celestyal Cristal rénové en 2013 croisent en Méditerranée orientale et Méditerranée du sud-est au départ de Grèce, Chypre ou Turquie. Leur credo :  7 îles et 11 escales en une semaine. Le croisiériste se positionne sur le segment des croisières plutôt bon marché. La diversification des animations ; des efforts ont été consentis sur les spectacles et la cuisine. On est naturellement très loin des shows à l’américaine et l’ambiance reste plutôt bon enfant. Les restaurants -aux saveurs méditerranéennes bien sûr – proposent 2 services et imposent la place. Judicieux, un système de forfaits pré-payés permet de bénéficier des boissons (alcoolisées ou non) à volonté. A bord la déco est plutôt sobre et simple.
La compagnie est volontairement axée sur la Grèce et en fait son [...] Lire +

Fairplay92 4

Voir les 1 avis sur AVIS CELESTYAL CRUISES

Recommandez AVIS CELESTYAL CRUISES via les réseaux sociaux :

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Pinterest

1 personne(s) ont publié un avis sur cette compagnie - Ecrire votre avis

1 avis sur AVIS CELESTYAL CRUISES

Les îles grecques sur le Celestyal Crystal.

* * * * * avis posté par

Bonjour, On parle assez peu de cette compagnie, je pense donc que ce compte rendu avec photos fournira des informations à celles et ceux qui se posent des questions à son sujet Comme d'habitude nous avons embarqué tard, il était tout de même plus intéressant de passer du temps à Athènes (prochaine publication) que sur le bateau !!! Formalités rapides et sans problème, beaucoup d'écoute et de convivialité de la part du personnel. Arrivés à bord le contraste avec les derniers bateaux pris était flagrant. Il y en a qui trouvent la déco de Costa rococo, celle de MSC clinquante, eh bien là c’est plus simple, on ne la trouve pas !!! Le Crystal est un ancien ferry transformé qui a 40 ans, ça se ressent, et fait 162 m de long, la moitié des standards actuels ! Ici pas d'escaliers Swarowsky ni d'atrium brillant et rutilant, c'est la sobriété qui domine. Capacité maxi 1200 passagers pour 529 cabines dont 10 % seulement avec balcon. Nous étions environ 850. Cabine confortable et propre mais sans plus, voir photos. Les 2 personnes chargées de l'entretien viennent aussitôt se présenter et nous expliquer qu'elles sont à notre disposition. Tous les soirs nous auront une composition faite avec les serviettes. Grande gentillesse et grande disponibilité de l’équipe à bord, on ne ressent pas le stress comme parfois sur d’autres bateaux… Peu de temps après, début de l'exercice de sauvetage le plus folklo que nous ayons vécus avec celui du Symphony, il s'est déroulé attablés dans l'un des restaurants, voir photo. Ensuite réunion avec l'hôtesse francophone, Carolin Mellow une sud africaine, la meilleure que nous ayons rencontrée, on la voit également sur des photos. Plus de canadiens que de français à bord. Puis vint l'heure du premier repas que l'on prend dans une fourchette d'horaires indiqués dans l'un des 2 restaurants aux menus identiques ou à la cafétéria qui n'est toujours pour nous qu'une solution de dépannage même pour les petits déjeuners. Le maître d'hôtel place les arrivants suivant des critères qui nous sont restés mystérieux durant toute la semaine, et pas moyen de regrouper les francophones, Les plats étaient simples bien cuisinés et digestes. Nous sommes ensuite allés au spectacle. La troupe composée de 12 artistes multi talents se donne à fond dans une petite salle conviviale qui fait plus penser à un cabaret qu’à un théâtre de Brooklyn !! Un orchestre accompagne en direct. Un bar, fermé pendant les représentations qui durent une cinquantaine de minutes permet de consommer. Très peu de moyens techniques : pas d'escaliers lumineux tournants et amovibles ni de fosse qui s'ouvre encore moins de murs de LED mais la directrice de la troupe, une canadienne ancienne artiste du cirque du soleil mène son monde avec efficacité et un talent que nous apprécierons tous les soirs. Les artistes attendent les spectateurs à la sortie ce qui est bien sympathique. C’est vraiment l’antithèse du Symphony de chez Royal, mais je repartirais sur l’un comme sur l’autre avec autant de plaisir ! https://photos.app.goo.gl/k4VXzF2KWkX5w2XA7

4

Informations complementaires

Autrefois  Louis Hellenic Cruises Line, la compagnie a changé de raison sociale en 2008. Elle exploite  2 navires . Le Celestyal Olympia rénové en 2017 et le Celestyal Cristal rénové en 2013 croisent en Méditerranée orientale et Méditerranée du sud-est au départ de Grèce, Chypre ou Turquie. Leur credo :  7 îles et 11 escales en une semaine. Le croisiériste se positionne sur le segment des croisières plutôt bon marché. La diversification des animations ; des efforts ont été consentis sur les spectacles et la cuisine. On est naturellement très loin des shows à l’américaine et l’ambiance reste plutôt bon enfant. Les restaurants -aux saveurs méditerranéennes bien sûr – proposent 2 services et imposent la place. Judicieux, un système de forfaits pré-payés permet de bénéficier des boissons (alcoolisées ou non) à volonté. A bord la déco est plutôt sobre et simple.

La compagnie est volontairement axée sur la Grèce et en fait son fer de lance. Elle propose des croisières de 3, 4 et 7 nuits de mars à octobre dont les départs se font en majorité du port de Lavrion situé à 25 kilomètres de l’aéroport d’Athènes. Les escales proposées en dehors des grands classiques comme Santorin ou Mykonos sont assez méconnues comme Chios, Syros, ou Symi.

La particularité de la Celestyal Cruise est d’accepter les jeunes enfants dés l’âge de trois mois. En fonction de leur âge une tarification spécifique  a été élaboré.

A ce jour les prix sont en tout inclus avec les pourboires, les taxes portuaires et un forfait boissons illimités, ainsi que quelques excursions en fonction de la croisière.

108 000 passagers ont embarqué à bord des 2 navires Celestyal en 2018 ce qui représente une augmentation de 8% par rapport à l’exercice précédent. La compagnie progresse sur le marché français avec près de 6000 passagers cette année et une prévision de 7500 pour la prochaine saison dont la programmation sera à nouveau étendue à l’Egypte et à la Turquie.

Les plus consultés

pub1
pub1