AVIS HURTIGRUTEN

C’est en 1893 que le DS Vesteraalen quitte Trondheim pour desservir les villes du littoral norvégien. La « route rapide » – la traduction de Hurtigruten – était née. Nantie d’une flotte de 11 navires, l’Express Côtier dessert chaque jour 34 ports entre Bergen au sud et Kirkenes au nord à quelques kilomètres de la frontière russe. Si le transport de fret, de véhicules et de passagers locaux demeure sa vocation première, il accueille désormais des touristes. Depuis une trentaine d’années, les bateaux ont d’ailleurs été plus spécifiquement étudiés pour apporter plus de confort aux passagers. La compagnie compte 4 classes : 2 navires traditionnels (les plus anciens), 6 datant des années 90, 3 de la génération Millenium (construits en 2002 et 2003). C’est sans compter le MS Fram, un navire d’exploration adapté aux voyages en régions polaires. A bord, le confort est bon mais les équipements simples. Seul le [...] Lire +

Christian Pasquier Aleonard 4

Voir les 2 avis sur AVIS HURTIGRUTEN

Recommandez AVIS HURTIGRUTEN via les réseaux sociaux :

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Pinterest

Avis de l'expert

Nombreux sont ceux qui effectuent une croisière en entre la fin du printemps et l’automne. Pour une première expérience, c’est effectivement idéal. Mais opter en seconde croisière pour un itinéraire en hiver avec les aurores boréales et la nuit polaire pare le périple d’une aura de magie.

2 personne(s) ont publié un avis sur cette compagnie - Ecrire votre avis

2 avis sur AVIS HURTIGRUTEN

Expédition hivernale au Spitzberg

* * * * * avis posté par

Superbe croisière sur le FRAM, petit navire polaire confortable, avec moins de 250 passagers, équipe d'expédition confirmée, accompagnateur français expérimenté, et des débarquements en bateau polaire au bout du monde, encore enneigé en mai 2017. Paysages superbes sous le soleil de minuit, avec les glaciers, la banquise côtière et la faune: phoques, morse, rennes, multitude d'oiseaux et un ours polaire un peu éloigné. Restauration de qualité, essentiellement sous forme de buffets. Visite possible de la passerelle du FRAM. Des habitués ne naviguent que sur le FRAM !

4

express côtier de Bergen à Bergen

* * * * * avis posté par

C est un bateau qui travaille et ravitaille des ports norvégiens ....et transporte spartiatement des passagers pour des prix ėlevés. .Si on privilégie le confort ,alors choisir Msc,Ncl.....avec moins d escales.

2

Informations complementaires

C’est en 1893 que le DS Vesteraalen quitte Trondheim pour desservir les villes du littoral norvégien. La « route rapide » – la traduction de Hurtigruten – était née. Nantie d’une flotte de 11 navires, l’Express Côtier dessert chaque jour 34 ports entre Bergen au sud et Kirkenes au nord à quelques kilomètres de la frontière russe. Si le transport de fret, de véhicules et de passagers locaux demeure sa vocation première, il accueille désormais des touristes. Depuis une trentaine d’années, les bateaux ont d’ailleurs été plus spécifiquement étudiés pour apporter plus de confort aux passagers. La compagnie compte 4 classes : 2 navires traditionnels (les plus anciens), 6 datant des années 90, 3 de la génération Millenium (construits en 2002 et 2003). C’est sans compter le MS Fram, un navire d’exploration adapté aux voyages en régions polaires. A bord, le confort est bon mais les équipements simples. Seul le MS Finnmarken offre une piscine et un jaccuzi sur le pont. La restauration est basée sur un menu saisonnier qui met à l’honneur les produits de chaque escale. On peut ajouter un forfait vin et eau. Si la rotation complète s’effectue en 12 jours, il est naturellement possible de « picorer » une partie des étapes. Les excursions sont très diversifiées et le choix est parfois rude. Leader mondial du tourisme des croisières polaires avec une volonté certaine Hurtigruten entreprend depuis 2016 la rénovation intérieure de sa flotte pour offrir un style plus contemporain. La décoration des années 90 laissera place à un univers moderne de style scandinave directement inspiré du décor naturel des fjords et des paysages d’Europe du Nord. Ce programme de rénovation débuté en 2016 avec les navires  MS Polarlys et  Harald  ainsi que la mise aux normes du MS Spitsbergen sont conduits par le chantier naval norvégien, Fosen Yard qui assurera « le coup de frais » des 11 navires de la compagnie.

 

Les plus consultés

pub1
pub1