Croisière sur le Nil : Jour 5 – Assouan, 17h05

Je me suis échappée. C’est étrange, j’ai l’impression d’être soudain libre. Pourtant personne ne m’enfermait. Personne ne m’a contrainte à ce voyage. Personne ne m’a obligée à le suivre. C’est comme un mouvement qui vous entraîne, un programme bien réglé, l’appétence des découvertes promises. La facilité, aussi, de suivre le groupe, de ne rien décider, de ne rien préparer. Et puis, parfois, la sensation de se demander ce qu’on fait là. Comme ce matin, dans le magasin – presque un supermarché – de tapis. Puis ensuite de bijoux.
Je me suis échappée et Assouan est belle.
Louise

Tapis-egypte

Partagez, Réagissez...!

( * ) Champ requis



 

Pub 300X600