MERS ORIENTALES…

Il y a l’Orient qu’on dit extrême, tout en parfums entêtants, en religions polythéistes, en stigmates de colonisation anglaise ou française. L’Orient des villes brouillonnes comme Hanoï ou policée comme Singapour. L’Orient de Mao et celle de Mishima. Une croisière en Asie, est généralement  motivée par une curiosité profonde pour un pays en particulier, son histoire, ses philosophies.  Toutes sortes de bateaux sont positionnés dans la région, durant l’hiver notamment, proposant des itinéraires d’au moins 10 jours.
On le dit Moyen, il est pourtant dans l’excès cet orient qui se glisse entre l’Europe et l’Asie, transformant les bénéfices de l’or noir en d’extraordinaires galeries d’architecture à ciel ouvert, en extravagances clinquantes  qui feraient presqu’oublier, en arrière-plan les déserts rouges et les oasis vertes, les canyons asséchés et les montagnes acérées. Pour un peu et on passerait à côté des marchés poussiéreux et des retours de pêches, des rires d’enfants et les [...] Lire +

Soyez le premier à Ajoutez un Avis

Recommandez MERS ORIENTALES... via les réseaux sociaux :

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Pinterest

Avis de l'expert

Ce n’est pas une région du globe mais des visages ô combien différents de l’histoire ou de la nature qui s’entremêlent ici. Rarement choisies pour un premier périple, les croisières en mer orientales peuvent en revanche servir d’introduction générale à un pays avant d’opter pour un circuit terrestre plus ciblé.

Informations complementaires

Il y a l’Orient qu’on dit extrême, tout en parfums entêtants, en religions polythéistes, en stigmates de colonisation anglaise ou française. L’Orient des villes brouillonnes comme Hanoï ou policée comme Singapour. L’Orient de Mao et celle de Mishima. Une croisière en Asie, est généralement  motivée par une curiosité profonde pour un pays en particulier, son histoire, ses philosophies.  Toutes sortes de bateaux sont positionnés dans la région, durant l’hiver notamment, proposant des itinéraires d’au moins 10 jours.

On le dit Moyen, il est pourtant dans l’excès cet orient qui se glisse entre l’Europe et l’Asie, transformant les bénéfices de l’or noir en d’extraordinaires galeries d’architecture à ciel ouvert, en extravagances clinquantes  qui feraient presqu’oublier, en arrière-plan les déserts rouges et les oasis vertes, les canyons asséchés et les montagnes acérées. Pour un peu et on passerait à côté des marchés poussiéreux et des retours de pêches, des rires d’enfants et les blatèrements des dromadaires.

Et puis il y a cet Orient de lune de miel, qui fait le grand écart entre l’Asie et le sud de l’Afrique, cet océan indien parsemés d’îles au parfum de vanille, perles de plages frangeant des lagons insolents de clarté, ports tranquilles ou affairés, escales passées des routes aux épices, fonds marins palpitants d’une vie incroyablement foisonnante.

Les plus consultés

pub1
pub1