Dépression post-croisière ? 10 moyens radicaux pour la combattre !

Voici 10 moyens radicaux pour combattre la « Dépression post-croisières » !

Pour écouter « Louise Cruise Radio » cliquez sur ► juste en dessous :

Si l’absence soudaine de chocolats sur l’oreiller, de cocktails assortis d’une brochette de fruits et des espaces sans fin de l’horizon vous laisse abattu, vous pourriez avoir contracté la dépression post-croisière (DPC), une maladie bien connue experts en vacançologie.

Mais ne désespérez-pas, il y a des remèdes !

Nous avons compilé les 10 meilleures astuces et stratégies des membres de la communauté d’AvisCroisières.com qui vous permettront de combattre efficacement la douloureuse période de ré-acclimatation mer-terre.
Posologie : avalez une bonne dose des conseils recueillis et veillez à poursuivre la thérapie de groupe en nourrissant cette rubrique de vos commentaires !

Prescription n°1 : la photo-detox

Si une image vaut mille mots, ne négligez pourtant pas la valeur thérapeutique de l’écriture.
Avec les appareils numériques et autres Smartphone, on mitraille, on prend 20 photos du même paysage et on se retrouve en fin de croisière avec 500 photos-souvenirs. Oui, je sais, vous l’avez déjà vécu…
Pourtant de retour à la maison, le découragement guette lorsqu’il faut songer à organiser ces centaines de photos toutes plus belles les unes que les autres. Et que dire de la mélancolie nostalgique qui nous saisit, l’hiver venu, lorsque l’on passe en revue toutes ces vues de ciel bleu au goût de vacances ?
Alors, vos albums photos fermés, venez plutôt raconter votre croisière ! Le fait de partager avec d’autres membres, qui ont la même expérience que vous, balaiera la nostalgie pour ramener des souvenirs et des rires. Vous retrouverez des climats et des ambiances que seuls les mots savent revivifier.
Effets secondaires : narcolepsie provoquée par les soirées-photos trop longue avec le risque d’y perdre quelques amis. N’oubliez pas que vos photos n’intéressent vraiment que vous !

DPC une maladie contagieuse !
DPC une maladie contagieuse !

Prescription n°2 : Écrire un avis sur aviscroisières.com

La croisière terminée, vous restez la tête pleine d’images… Mais, à la vérité, votre entourage n’a que faire de votre énième anecdote. Ca ne l’intéresse pas vraiment de savoir qu’à Rome, vous avez découvert un restaurant qui vous a offert les meilleures pasta que vous ayez jamais mangées, ni que vous avez fait une longue étude pour savoir dans quel bar du bateau l’on servait les meilleurs cocktails.
Votre entourage, lui s’en moque. Mais pas des milliers de futurs voyageurs qui envisagent de faire la même croisière que vous. Partager ses bons plans apporte une vraie satisfaction et je ne connais pas de meilleure thérapie que de se rendre utile en faisant le bonheur des autres.
Et ce sera une manière de ne pas oublier tout de suite la saveur de vos souvenirs…
Effets secondaires : Narcissisme suscité par le respect et l’adulation que vous inspirerez à la communauté aviscroisières.com à la recherche des vrais bons plans pour leur prochaine croisière

Prescription n°3 : adaptation de l’alimentation

Si vous regrettez les repas servis pendant la croisière, la disponibilité, la variété, les shows mêmes que vous ont offerts les serveurs, il y a des antidotes.
Sur aviscroisières.com, vous trouverez des conseils sur les meilleurs restaurants de chaque bateau, des recettes ou des idées de présentation et même, pour agacer vos papilles, les comptes-rendus de croisières gastronomiques !
Paul nous racontait dernièrement qu’il avait conservé tous les chocolats qu’il trouvait chaque soir sur son oreiller pendant la croisière et qu’il les avait rangés dans le tiroir de son bureau. Ainsi, lorsqu’une journée stressante s’annonçait, il ouvrait son caisson et avalait en le savourant l’un des chocolats de vacances.
Avec la saveur du cacao, lui revenait une flopée de souvenirs et il repartait en mer le temps d’une bouchée…
Effets secondaires: prise de poids mineure, prise de poids modeste, prise de poids excessive.

Prescription n°4 : Trouver la recette de votre cocktail de croisière

Pour de nombreux passagers, le premier cocktail (mojito, daïquiri ou ti-punch selon les goûts) marque le début de la croisière.
Si vous y repensez avec nostalgie, rien de plus facile que de recréer votre cocktail de croisière préféré à la maison. Et n’hésitez pas à faire profiter la communauté de vos meilleures recettes !
Effets secondaires : La gueule de bois de croisière peut être remplacée par une gueule de bois véritable. Comme en croisière, évitez tout effort après l’heure de l’apéro !

Prescription n° 5: Avoir toujours une réservation d’avance

La DPC (dépression post-croisière) est une maladie chronique avec fort risque de rechute. Pour s’en immuniser, il existe un remède très efficace : La réservation préventive.
En réservant tôt, vous pouvez, de plus, profiter des promotions que les compagnies font régulièrement. Vous l’avez constaté, selon le moment où vous achetez, les prix peuvent varier du simple au double pour la même croisière.
Pour acheter au plus petit prix tout en étant sûr de ne pas passer à côté des dates que vous avez choisies, il y a une astuce que vous pouvez utiliser :
Avant d’acheter, consulter les conditions d’annulations ; en général, l’annulation est gratuite jusqu’à xx jours avant le départ. Commandez le départ qui vous intéresse, longtemps à l’avance, et surveillez le prix. Dès que le prix baisse, hop !, vous annulez la précédente réservation et vous en faites une nouvelle sur le meilleur prix. Et vous pouvez répéter le processus autant de fois que vous voulez. Attention toutefois à ne pas laisser passer la date limite de l’annulation sans frais…
Lisez bien les conditions générales de vente et assurez-vous qu’il n’y a pas non plus de frais d’annulation cachés, comme des frais de traitement
Effets secondaires : l’endettement, un peu de tangage entre terre et mer.

Prescription n° 6 : Intégrez une communauté

Avant que vous n’embarquiez, parler de sa prochaine croisière peut lui donner un avant-goût de réalité.
Échanger des conseils, faire connaissance avant le départ peut vous permettre d’organiser au mieux vos vacances. Ainsi, en partageant avec d’autres, peut-être rencontrerez-vous d’autres passagers qui embarquerons sur la même croisière que vous ; en plus d’échanger des bons plans, vous pourrez aussi organiser des visites ensemble et partager les frais d’un taxi aux escales. Peut-être même vous ferez-vous de nouveaux amis…
Les relations virtuelles, ainsi, peuvent être une agréable transition vers une joyeuse réalité.
Sur aviscroisières.com, vous pouvez rencontrer vos compagnons de croisière ici
Effets secondaires : Impatience à rencontrer ses nouveaux amis accompagnée d’une légère anxiété.

Prescription n°7 : Thérapie d’immersion par procuration

Pas de croisière prévue dans les prochains mois ? Ouille…
Lisez les cartes postales de Louise !
Louise voyage pour vous et vous immerge dans l’ambiance et le climat d’une croisière. Chaque jour elle vous adresse sa carte postale, nourrie d’anecdotes, de moments choisis, de petits bonheurs ou de contrariétés qui sont aussi le lot des vacances.
Un concentré de l’atmosphère d’une croisière, différente chaque semaine. Un vrai voyage par procuration !
Et, qui sait, vous donnera-t-elle l’envie de votre prochaine croisière ?
Effets secondaires : Indigestion de croisière, un trop-plein de croisière par procuration qui peut conduire à une rupture permanente avec la réalité et, potentiellement, la perte de la famille, du travail ou de votre chemise hawaïenne.

Prescription n°8 : Devenez un Agent de Voyage bénévole

Après avoir pratiqué de nombreuses croisières, vous allez commencer à découvrir les secrets de ce que les compagnies de croisière ne vous disent pas. Utilisez votre expertise pour aider un ami ou un membre de votre famille à choisir et organiser sa prochaine croisière. Tout en offrant votre aide, ce qui est toujours une source de satisfaction, vous pourriez aussi recevoir, en remerciement de vos conseils, un peignoir au logo de la compagnie, une maquette de bateau ou un lot de chocolats d’oreillers !
Effets secondaires : Abuser de vos amis en exigeant une commission

Ordonnance n°9 : Devenez un expert en origami de serviettes

Il faut se rendre à l’évidence : dès la première croisière, nombre de croisiéristes finissent par préférer la compagnie des animaux modelés avec les serviettes de toilette à celle de leurs animaux à poils ! Cette ménagerie de créatures ingénieusement sculptées à partir de serviettes, nous laisse admiratif… Ce n’est pas toujours beau, mais ça force le respect !
Si une telle mise en scène vous manque : apprenez l’art délicat du pliage de serviettes ! Vous aurez ainsi tous les soirs, l’impression de faire de votre chambre une cabine…
Effets secondaires : callosités, pénuries de serviettes, découragement devant un modelage informe, perte de vos amis si pratique obsessionnelle

Prescription n° 10 : transformer votre maison en un bateau de croisière

La dernière solution, si toutes les précédentes ont échouées : installer un hublot dans votre chambre et en peindre le verre d’un paysage marin.
Vous pouvez aussi ramener de vos croisières les menus du petit-déjeuner que vous accrochiez le soir à la porte de votre cabine et les suspendre à la poignée de votre chambre. Vous pourrez ainsi croire encore que vous serez réveillé le lendemain par le steward accompagné d’un plateau chargé et sentant bon le café…
Effets secondaires : La valeur de votre maison ainsi décorée risque de baisser

Et n’oubliez pas, nourrisser cette posologie de vos commentaires ci dessous

 

10 réflexions sur “ Dépression post-croisière ? 10 moyens radicaux pour la combattre ! ”

  1. Par Malade imaginaire ! :

    Le blues des croisieres se soigne…. Je pense que le moyen le plus efficace et de réserver une autre croisière ne serait que de 3 ou 4 jours, Ca fait patienter et esperer

  2. Par Le Candide ! :

    Faire une selection de photos de vos vacances à utiliser comme écran de veille au bureau …..
    Ca amuse et distrait mes collegues
    Quand j ai publié mes photos de croisière en fond d’écran, j’ai eu pas mal de remarques et ca fait au debut des jaloux, puis plus admiratif, ca attise la curiosité,

  3. Par Docteur Knock :

    La meilleure façon d’éviter d’avoir le moral dans les chaussettes est d’eviter les gros navires.. Reservez plutot une croisiere fluviale par exemple en russie, on se fait plus facilement des amis.
    l’attention se porte sur la destination, l’itineraire, on descend plus souvent a terre car plus de lieux, sites à decouvrir

  4. Me voilà de retour de croisière et je me plonge dans mon blog pour revivre et voir les notes et photos que j’ai prises

  5. Par Simbad ! :

    Bonjour Tchateuse
    Quelle croisiere avez vous faites et sur quel bateau . …de façon a ce que nous puissons regarder et en profitez un peu

  6. Par EFEF :

    UN DIAPORAMA
    A usage personnel, personne n’a envie de voir vos photos à moins d’avoir vécu la même parenthèse.
    Plus de 1000 photos à trier, répertoriées jour après jour, écrire les commentaires, sélectionner le fond sonore.
    Si avec tout ça vous ne revivez pas tous ces instants inoubliables il faut tout de suite réserver la prochaine!…….si ce n’est déjà fait.
    Pour partager vos diapos avec fierté et les yeux embués invitez vos enfants et vos amis à « croisiérer » avec vous. Les souvenirs n’en seront que plus forts.

  7. Par Bruno :

    Pour ma part personnelle, je n’ai jamais eu de blues post croisières.
    Quand je vais partir pour une croisière, je suis enchanté, ravi de partir et
    quand elle se termine, je suis content aussi de rentrer chez moi ! À moi de continuer de redécouvrir plein de choses comme expos, musées, théâtre et mes loisirs « ludico-informatiques » ! (Suis à la retraite).
    Effectivement il faut avoir un hobby, une passion comme faire une collection ou peindre etc. Comme cela ainsi, à votre retour, vous êtes sûrs de retrouver vos loisirs, vos sorties, vos amis qui n’attendent que votre retour pour partager avec eux vos expériences croisières !
    Si je vous disais que je n’ai même pas d’appareil photo avec moi !
    Mon cerveau sert tout simplement de mémoire, d’appareil photo ou caméra.
    Mais, adorant les bateaux et les croisières, je suis abonné à une revue sur ces thèmes, et finalement si je trouve le temps long avant le prochain départ déjà réservé : je regarde quelques bons petits films ou documentaires dans le site « YouTube » ou autres en guise de petits apéritifs visuels et sensitifs.
    Voilà ! Courage, ne comptez pas le temps et sa durée : le moment du départ, du largage des amarres va très vite revenir !
    Joyeuses reprises et joyeux prochain départ à tous !
    Bruno.

  8. Par Mamounette26 :

    de retour de croisière il est vrai qu’il faut quelques jours pour reprendre le rythme. Mais me reste en tête les beaux paysages,la vie à bord d’un gros bateau, les cocktails, les spectacles etc… Pour nous ces 8 jours ont été vraiment un enchantement et nous déconnecté du quotidien.Que du bonheur et vivement la prochaine croisière

  9. Par François :

    Bonjour
    Il est vrai que sans le vécu, les photos ont intérêt moindre pour les autres personnes. (Mais ça peut-être un excellent somnifère).
    Pour que les photos paraissent trop banalisées, créer un vrai diaporama les mettra en valeur.
    Quand je dis vrai : partir d’un réel scénario, y ajouter des commentaires, de l’humour, des photos insolites, une musique adaptée et aussi surprenante etc…
    C’est ce que je pratique….
    Cordialement

    1. Par Le Candide ! :

      Oui, faire subir ses photos de vacances à ses amis, ce n’est pas très sympa; nous l’avons tous éprouvé. Pour les acteurs de la croisière, un montage comme vous le décrivez rappelle aux bons souvenirs, et pour se dire « et la suivante c’est les Caraïbes, ou l’Europe du Nord. Attendre la prochaine, c’est un bol d’air dans le fatras de ses dossiers, une pause dans une vie en accélérée; et se dire pour ma prochaine croisière je prends mon appareil photo, ma Go pro, mon iphone. Et, nous voilà apprenti photographe, en voulant tout voir sans regarder vraiment… souvenirs souvenirs quand tu nous tiens !

Partagez, Réagissez...!

( * ) Champ requis

Pub 300X600