Mes 5 «bêtes noires» en croisière

La croisière est la meilleure façon de voyager, mais il n’y a pas de croisière sans ses petits désagréments.Voici, sans ordre particulier, ma liste de  5 «manies» qui m’agacent, même si elles ne m’empêchent pas de partir en croisière ni ne me laissent encore moins les gâcher.

Que vous partagiez mon point de vue ou pas, n’hésitez pas à communiquer vos témoignages et, s’il vous plaît, indiquez vos « bêtes noires » dans la section commentaires ci-dessous.

1/ Gaspillage au buffet et  repas en cabine :

Nous l’avons tous remarqué… Même dans les couloirs des cabines, j’ai vu des plats non consommés de room-service empilés à même le sol. Je n’ai jamais compris pourquoi les gens prennent autant de nourriture et finissent par ne pas en manger la moitié.

Qu’en pensez-vous ?

2/ Impolitesse  aux  ascenseurs.

C’est peut-être l’endroit où vous êtes le plus le plus fréquemment agacé par vos compagnons de croisière. Deux principaux griefs : prendre l’ascenseur pour  monter ou descendre un unique pont et vouloir à tout prix entrer dans l’ascenseur avant même d’en laisser sortir. Honnêtement, la majorité des gens, je précise en bonne santé, que j’ai vus utiliser l’ascenseur pour monter d’un pont sont carrément paresseux. Deuxièmement, les clients qui cherchent à entrer dans l’ascenseur avant d’autoriser la sortie sont vraiment désagréables. Lors de ma dernière croisière, j’empruntais l’ascenseur avec quelques autres personnes et lorsque nous avons tous essayé de sortir,  nous avons été assaillis par d’autres croisiéristes qui entraient. Ils ont finalement reculé après que mon voisin a crié: « Laissez-nous passer, bon sang!  »

3/ Le squat des chaises longues.

N’avez-vous jamais été impressionné, en arrivant sur les ponts supérieurs, par la quasi-impossibilité de trouver un transat libre ? Par contre, la plupart sont occupés par des serviettes soigneusement pliées dont les propriétaires restent invisibles des demi-journées entières. Heureusement, les compagnies de croisières luttent enfin contre ce fléau. Plusieurs compagnies  ont mis en œuvre de nouvelles politiques pour rendre libres des transats prétendument occupés.

4) Les contrevenants à la tenue vestimentaire.

Bien que toutes les compagnies de croisières demandent de se vêtir avant d’entrer dans le restaurant du pont-piscine, certains ne se gênent pas pour y venir en maillot de bain. Trouvez-vous appétissant de déjeuner à côté de l’homme qui vient de remporter le concours de la poitrine la plus velue ? D’autres s’imaginent habillés parce qu’ils portent un simple peignoir : ce n’est pourtant pas beaucoup mieux !

5) Les « gangs » du Club enfants.

Vous avez peut être vu ou êtes susceptibles de les avoir entendus dans les coursives la nuit. Ce sont les «gangs » du Club enfants. Ils sont dehors, errants à bord du navire à l’occasion de la fête de la crème glacée – ou La chasse aux trésor… , et courent dans les couloirs, si bruyants qu’ils empêchent tout le monde de dormir. Tout ce que nous pouvons espérer, c’est que leurs parents finissent par les retrouver à bord du navire et les ramènent dans leur cabine. A supprimer purement et simplement !

Une réflexion sur “ Mes 5 «bêtes noires» en croisière ”

  1. Par EFEF :

    CE QUI M’AGACERAIT SI JE N’ETAIS PAS EN VACANCES

    1 -le gaspillage et la valse hésitation au buffet, alors j’y vais le plus tard possible. Au petit déjeuner de préférence, je discute un moment avec le commis qui prépare mes œufs au plat.
    C’est bien de lui sourire, lui dire SVP et merci. Avez vous remarqué qu’il n’était pas transparent? C’est une bonne formule au retour d’excursion ou entre deux descentes à terre.
    2 -Prétendre que l’on a pas été informé de l’horaire de l’exercice d’abandon du navire ou y assister en téléphonant (pour que tout le monde en profite bien sur!) et dire que de toute façon cela ne sert à rien.
    3 -Prétendre qu’on est surpris d’avoir à régler des frais de séjour ou des bouteilles d’eau.
    4 -trouver l’attente trop longue aux différents comptoirs mais surtout ne pas utiliser les bornes ou les TV interactives.
    5 -Se plaindre d’être éclaboussé en étant assis sur la margelle de la piscine ou de ne pas trouver de place dans le jacuzzi et s’y prélasser pendant plus d’une heure en compagnie d’un enfant.La lecture des instructions affichées au dessus de la paire de tongs étant sans doute facultative.
    6 -Dire chambre pour cabine, hublot pour sabord, croisiériste pour armateur en annonçant fièrement en être à sa Xème croisière.

    Pour modérer mon propos -si besoin- je dirais que j’ai toujours trouvé un transat libre, un appareil au gymnase ou un siège au bar. Certes j’ai parfois rencontré des difficultés pour sortir de l’ascenseur mais surtout lors des soirées…….HABILLEES!!!!
    Je me couche très tard, je ne fais pas de sieste et donc je n’ai jamais eu à déplorer les cavalcades des « gangs d’enfant ».
    Nous voyageons hors vacances scolaires, ceci explique sans doute cela.

Partagez, Réagissez...!

( * ) Champ requis


 

Pub 300X600