FIN DE CROISIERE CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Débarquement.

48 heures avant le débarquement, demandez à la réception de vous fournir une copie du relevé de vos dépenses à bord. Examinez-les soigneusement. Si vous voulez contester, n’attendez pas le jour du débarquement, agissez plutôt la veille afin d’éviter une longue queue.

Ne débarquez pas en sous-vêtements ! Vos bagages sont collectés par l’équipage dans les coursives au cours de la nuit qui précède l’accostage. Prévoyez les vêtements nécessaires pour le lendemain, gardez avec vous un petit sac avec vos objets de première nécessité. Le matin même, n’oubliez pas de vider votre coffre-fort. Si aucun transfert ne vous attend et si votre valise est facilement maniable, gardez-la avec vous. Vous débarquerez tranquillement quand la majorité des passagers aura débarqué. Profitez des derniers instants pour prendre un ultime petit-déjeuner.

 Divers.

 1. Les taxes et services.

En France, les taxes portuaires sont comprises dans le prix de la croisière.

À bord, si vous prenez une boisson il faut ajouter un % de frais de service. Le seul moyen de ne pas les payer, c’est de ne pas consommer !

Hors taxes. Les boutiques sont en duty free à partir du moment où une escale se fait hors de l’Europe. Aussi, à certaines escales, sous certaines conditions, vous pouvez obtenir le remboursement des taxes sur vos achats, mais en monnaie locale.

 2. Les pourboires.

Ah là là!

Le sujet de tous les sujets, celui qui fâche, celui qui intrigue, celui qui est soumis à toutes les supputations.

D’abord une interrogation : peut-on rendre obligatoire la qualité subjective d’un service ? …

Le montant des pourboires est automatiquement comptabilisé sur le compte de la cabine et débité en fin de croisière. Le passager a la possibilité de le contester en en faisant la demande.

Costa Croisières applique des frais de séjour à bord qui font partie intégrante du prix de la croisière et, de ce fait, vous ne pouvez pas les contester en fin de croisière.

 3. Les photos.

Dès l’embarquement votre portrait est tiré et fera la une parmi les milliers d’autres dans les vitrines exposées à cet effet. Les photos sont assez chères (de 15 à 45 euros) et si vous faites des tirages pour votre famille par un photographe du bord, cela va «douiller». Mais certains souvenirs affectifs n’ont pas de prix et les compagnies le savent.

Philippe.

C’est bientôt la fin mais pour le début il suffit de cliquez-ici

Partagez, Réagissez...!

( * ) Champ requis

Pub 300X600