AMERIQUE DU SUD Brésil Argentine Rio Buenos Aires Chili Uruguay Ushuaïa Magellan Valparaiso…

Le nord du sud ou la pointe ? Tango ou samba ? Envisager une croisière en Amérique du Sud consiste déjà à faire un tri dans ses centres d’intérêt, ses affinités. Les amateurs de ports grouillant d’animation se réjouiront de partir de Santos, grand site d’exportation de café. Son centre ville ancien et ses plages donnent d’ailleurs un avant goût d’Ilheus, l’un des plus importants ports de commerce de cacao au monde. On égrène aussi Salvador de Bahia, débauche de bâtiments restaurés, Parati, aux pavés usés et aux églises chaulées. Rio est souvent de la partie lorsqu’il s’agit d’aller encore plus au sud. Buenos Aires mériterait aussi plusieurs jours d’escale tant ses quartiers foisonnent d’histoire. Depuis la tristement célèbre place de Mai, bravant la Casa Rosada, palais gouvernemental au superbe cimetière de la Recoleta, véritable Bottin mondain mortuaire en passant par la Boca, cette « bouche » où s’embrassent le Rio de la Plata [...] Lire +

Soyez le premier à Ajoutez un Avis

Recommandez AMERIQUE DU SUD BRÉSIL ARGENTINE RIO BUENOS AIRES CHILI URUGUAY USHUAÏA MAGELLAN VALPARAISO... via les réseaux sociaux :

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Pinterest

Avis de l'expert

Patrick Gaudfrin

Les distances sont telles en Amérique du sud, au sein d’un même pays comme entre plusieurs, que la croisière est une façon judicieuse de les découvrir. Par petites touches, certes, mais en visitant des villes très emblématiques. Le programme d’excursions est large, opter pour un navire vraiment confortable est alors un plus.

Informations complementaires

Le nord du sud ou la pointe ? Tango ou samba ? Envisager une croisière en Amérique du Sud consiste déjà à faire un tri dans ses centres d’intérêt, ses affinités. Les amateurs de ports grouillant d’animation se réjouiront de partir de Santos, grand site d’exportation de café. Son centre ville ancien et ses plages donnent d’ailleurs un avant goût d’Ilheus, l’un des plus importants ports de commerce de cacao au monde. On égrène aussi Salvador de Bahia, débauche de bâtiments restaurés, Parati, aux pavés usés et aux églises chaulées. Rio est souvent de la partie lorsqu’il s’agit d’aller encore plus au sud. Buenos Aires mériterait aussi plusieurs jours d’escale tant ses quartiers foisonnent d’histoire. Depuis la tristement célèbre place de Mai, bravant la Casa Rosada, palais gouvernemental au superbe cimetière de la Recoleta, véritable Bottin mondain mortuaire en passant par la Boca, cette « bouche » où s’embrassent le Rio de la Plata et le Riachuelo avec ses accents populeux et son tango racoleur. Justement, il suffit de traverser le Rio de la Plata pour aborder la capitale urugayenne, Montevideo. Erigée autour d’un fort, on arpente ses vieux quartiers en admirant façades italiennes ou françaises avant de lambiner au marché couvert du port, et boire un verre ou goûter une spécialité locale. Autre escale, parfois à Punta del Este, la plus glamour des stations balnéaires. Avec un peu de temps, on file sur l’île des loups, refuge privilégié de lions de mer. Mais L’Amérique du Sud s’envisage aussi sur la côte Pacifique. Plus rares, les croisières se concentrent sur le Chili de Valparaiso à Puerto Natales tout au sud avant de s’achever en terre de Feu argentine à Ushuaia : un hymne à la nature de toute beauté

bresil-rio-janeiro

Les plus consultés

pub1
pub1