GROENLAND Islande…

Parfois c’est de Reykjavik que l’on embarque. Parfois on transite par Copenhague, qu’on profite pour visiter un peu pour arriver au Groenland après un vol de 4h. Le Groenland, la plus grande île du monde, plus de 2 millions de kilomètres carrés dont 80% constitué d’inlandsis. La terre Verte, découverte par le viking Erik le Rouge. Porte d’entrée privilégiée, Kangerlussuaq n’est pourtant qu’un modeste village situé à moins de 50 km de l’immense calotte glaciaire. L’été, elle se dévoile, pays de toundra et de chemin empierré. La baie de Disko vers le nord ouest n’est pas l’ultime étape. C’est pourtant souvent le point d’orgue de la croisière : tout en fjords et icebergs majestueux, villages aux maisons multicolores qui semblent tantôt s’agripper aux collines, tantôt se blottir au bord de l’eau. C’est à Sisimiut qu’on consacrera une halte shopping : la 2e ville du pays est réputée – entre autres – pour [...] Lire +

Soyez le premier à Ajoutez un Avis

Recommandez GROENLAND ISLANDE... via les réseaux sociaux :

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Pinterest

Avis de l'expert

Patrick Gaudfrin

Le Groenland, ce n’est pas encore la banquise…. Et l’on comprend bien la notion de terre verte en été! Tel un maquillage subtil, forêt et prairies rehaussent ainsi le bleu des fjords, les blancs trompeurs des icebergs. Une croisière autour de cette île c’est aussi une promesse de nombreuses randonnées. Elles sont souvent accompagnées d’un guide spécialisé.

Informations complementaires

Parfois c’est de Reykjavik que l’on embarque. Parfois on transite par Copenhague, qu’on profite pour visiter un peu pour arriver au Groenland après un vol de 4h. Le Groenland, la plus grande île du monde, plus de 2 millions de kilomètres carrés dont 80% constitué d’inlandsis. La terre Verte, découverte par le viking Erik le Rouge. Porte d’entrée privilégiée, Kangerlussuaq n’est pourtant qu’un modeste village situé à moins de 50 km de l’immense calotte glaciaire. L’été, elle se dévoile, pays de toundra et de chemin empierré. La baie de Disko vers le nord ouest n’est pas l’ultime étape. C’est pourtant souvent le point d’orgue de la croisière : tout en fjords et icebergs majestueux, villages aux maisons multicolores qui semblent tantôt s’agripper aux collines, tantôt se blottir au bord de l’eau. C’est à Sisimiut qu’on consacrera une halte shopping : la 2e ville du pays est réputée – entre autres – pour la qualité de son artisanat, d’os et de cuir. Voici Ilulissat et le fjord homonyme, à la beauté si exceptionnel que l’Unesco l’a retenu. Blottie au pied d’une impressionnante montagne basaltique, Qeqertarsuaq, la seule bourgade de l’île de Disko offre une randonnée assez inoubliable. Comme gardée par des hallebardes de monts, Nanortalik est pourtant d’apparence modeste; on s’y attarde pour ses vestiges qui racontent la vie quotidienne au XVIIIe siècle. Là encore, des maisons toutes pimpantes de couleurs. Là encore un fjord paisible. Nuuk, enfin, la capitale qui se donne des airs de métropole. Pourtant derrière cette vie moderne, se cachent toujours les traditions. Ancestrales. Primordiales.

Maisons colorées du village de Kulusuk
Maisons colorées du village de Kulusuk

Les plus consultés

pub1
pub1