AVIS COSTA NEOROMANTICA

Ce navire de 798 cabines a été transformé en 2011 pour ajouter des cabines et des suites  avec balcons privés et un centre de ben être Samsara.Chaque cabine a sa propre machine à café, attention les capsules sont payantes. Ne vous attendez pas à un déco style Néo !De l’extérieur comme de l’intérieur on sent tout de suite que l’on sort des standards de la compagnie. La décoration est plus épurée. Une atmosphère de grand yacht est très perceptible sur les ponts supérieurs. Le Monte Carlo lido est très agréable avec ces grands matelas abrités, on apprécie aussi à la poupe les 2 hamacs en plein air. Le centre de bien être est une réussite, vue sur la mer, il est d’une grande élégance, c’est le seul centre de spa qui a une chambre refroidissante.  Impossible de résister après une séance de spa, au bar à vin et à fromages, situé [...] Lire +

Voir les 22 avis sur AVIS COSTA NEOROMANTICA

Recommandez AVIS COSTA NEOROMANTICA via les réseaux sociaux :

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Pinterest

Avis de l'expert

Ressac donne son avis sur le Costa Néoromantica

AVIS DE CYRO : Navire à vivre en couple ou entre amis. Eviter de prendre des cabines au premier pont, le choix d’un balcon est judicieux. Si vous êtes un fan d’animation, choisissez un autre navire de la Cie.

26 photos des voyageurs: Découvrez ce qu'ont vu des croisiéristes comme vous

22 personne(s) ont publié un avis sur cette compagnie - Ecrire votre avis

21 avis

Croisiere zen dans les fjords

* * * * * avis posté par

Première croisière en cabine samsara avec accès illimité au spa qui en vaut la peine! Apres une journée de rando quoi de mieux que de profiter du départ depuis les piscines du spa? Petites animations le soir pouvant ne pas convenir aux habitués des grands paquebots avec salle de spectacle et shows digne de broadway. Le placement libre au restaurant nous convient parfaitement. RAS

4

Croisière avec frais cachés.

* * * * * avis posté par

Nous avons séjourné sur le Costa Néo Romantica du 7 au 18 mars 2017. À notre arrivé,nous avions dans notre cabine une bouteille de mousseux et des fruits,cadeaux de bienvenue.— À oui , ils nous ont également offert une bouteille d’eau. Par la suite nous devions payé cette eau 4 euros. (étonnant de devoir payé pour l’eau). —Le forfait boisson était 27 euros par personne par jour + 10 euros par jour par personne,pour le pourboire. —Nous sommes allé faire une excursion à la plage d’Andilana. On nous parlais d’une eau cristalline .Nous n’avons pas pu nous baigné,l’eau était brouille. —Ils parait également de boutiques. À la place ce sont quelques femmes qui nous offraient différente items,vêtements et objets banals. Mais le guide nous a dit de ne pas acheter avant qu’il nous le dise…. —Le repas qu’ils nous ont servis,assez simplet et ridicule. (Je ne met pas en doute le travail de ces personnes pour nous servir ce repas,pour eux c’est probablement très bien. Mais je ne suis pas certaine que Costa a vérifier ce qu’ils nous servaient .Est-ce vraiment leur priorité ? Ça ne vallais pas 110 euros par personne. ++Par contre ,je n’ai rien a dire pour notre homme de cabine,très gentil et serviable. Nous avions la cabine no. 7106 ainsi que le serveur Prem au restaurent Boticcelli . Très souriant et plaisant,vraiment apprécié ce jeune homme attentionné. Nous avons demandé d’avoir ce serveur les autres soirs. — Notre premier souper fût tout autre.Un serveur vraiment pas heureux d’être là,sans le moindre sourire et avec ce regard hautain et méprisant.Vraiment pas agréable d’avoir ce genre de service,en plus sur un bateau de croisière. Son nom Juan. —L’attitude infantilisante des animateurs vraiment déplaisant.Quand j’ai entendu que le free sur la carte de bingo était une gracieuseté de Costa et qu’ils nous demande d’applaudir cela. Je n’en revenais tout simplement pas. Ridicule. Alors en conclusion pour les croisières , le COSTA NÉO ROMANTICA c’est à enlever sur la liste. Et je me fait un devoir de partager mes commentaires a ce sujet. Vraiment inconcevable de prendre les gens pour des cons à ce point.

1

NUL DE CHEZ NUL

* * * * * avis posté par

concerne CROISIÈRE OCÉAN INDIEN NOEL ET NOUVEL AN 21/12/2016 AU 05/01/2017 dans une cabine luxe SAMSARA AVEC BALCON PRIVE 6838 EUROS + (un vol =1932 EUROS) Nous sommes un couple de retraités:ma femme en rêvait depuis toujours A NOTRE GRANDE SURPRISE ce bateau accoste pour plusieurs jours à chaque destination dans un port industriel pollué par des énormes grues qui charge des containers sur des cargos dégageant de grosse fumée noire sur notre balcon toute la journée de plus une file interminable de camions citerne vidange la merde des passager sous nos yeux;de chaque cotés du balcon logent des client gros fumeur tout le long de cette croisière :ce balcon nous a servi à rien nous avons été intoxiqué pendant toute nos vacances et revenu avec une inflammation grave des poumons à notre maison! De plus ce bateau effectue des travaux de réparation sur ces navettes (non utilisées) karcher et peinture sous nos yeux (bruit infernal) RESTAURANT= SERRER COMME DES SARDINES les uns contre les autres pas possible de choisir sa place si vous n’êtes pas content les chefs de services sont impolis et irrespectueux et vous propose d aller dans un autre restaurant payant même ci celui-ci est une simple pizzeria ou facefood. A NOEL et au Nouvel AN nous sommes venus à 18H30 pour avoir une place ASSISE REPAS NUL avec entrée Demi Mini-LANGOUSTE dur comme du cuir dont les serveurs propose à les racheter le lendemain à tout les passagers Chaque personnel est formé pour escroquer les passagers dans toutes les options existantes sur ce navire!! Une serveuse m'a interdit de rapporter une boisson chaude en cabine pour mon épouse malade prétextant qu'il existait un service payant à ce sujet =+5 euros hors taxe en cabine!! Nous avons le droit de bénéficier du SPA gratuit VU LE PRIX mais cela nous à été strictement refusé par la responsable car elle ne parle pas le français! La boisson forfait inclut est pour les sirops/cocktails avec alcool=+ 6 à 10 euros par verre hors taxe par personne (les glaçons de ces sirops sont pollués et vous transmettent la TOURISTA (PLEINS DE GENS MALADE SUR CE BATEAU) + LA GRIPPE LES 3/4 DES PASSAGERS L'ONT EU LE médecin est a votre disposition pour une visite QUI VOUS COÛTERA ENTRE - 65 ET 115 EUROS +TAXES Les excursions sont très chères et mal organisées (des amis partis sur un voilier sur une mer démontée ont été blessés et ont négocier difficilement le remboursement! On emmène les passagers sur des Iles peu sécurisantes (un couple à été contraint de donner ces bijoux et argent en faisant un tour de pouce-pouce sur MADAGASCAR de plus les piqûres de moustiques peuvent vous donner le paludisme et en mourir !! Nous avons été aussi surpris que ces îles lointaines ont un climat VENTEUX ou il pleut plus qu'IL NI A DE SOLEIL Un conseil pour les futurs intéressés et si RIEN NE VOS FAIT PEUR prenez la cabine la moins chère car nous nous avions aucun avantages!! En tout cas pour nous c'est FINI NOS SOMMES DÉGOUTTER POUR TOUJOURS DES CROISIÈRES NÉO ROMANTICA

1

Très dèçus

* * * * * avis posté par

Croisière du 21/12 au 05/01/2017 nous avons réservé au prix fort 4200 € avec boissons au repas(pour 2).cabine avec hublot correcte,entretien parfait;personnel à l'écoute.LE MOINS tout est payant même le petit baby foot.concours de booling avec des quilles en plastiques?réveillon de Noel sans chaleur.nouvel an Nul?nous sommes allés nous coucher.Cerise sur le gateau nous avons été malade comme une grande partie des passagers.toux,maux de ventre.fièvre.antibiotiques de retour à la maison.Inquiétant les 2 précédents voyages ont connus le même problème.WII FI payante.1 verre de vin 6 €Pour nous c'est terminé.

3

Croisière en Norvege le 27 juin 2016

* * * * * avis posté par

Bateau très correct , bien équipe , belle cabine lieux public biens pensés et ce malgré 1500 passagers posant quelques soucis à l'embarquement et aux accès des ascenseurs aux heures de pointes. Petit bémol sur le bateau une odeur nauséabonde persistante dans le couloir d'accès à nos cabines Mais que dire du personnel , aucun sourire, aucune civilite, sauf nos deux serveurs au restaurant Boticelli, où on mange bien****, mais le pompon de l'anti commerce revient au maître d'hôtel qui avait certainement avale quelques choses de travers pendant toute la croisière. À noter que nous n'avons rencontrer aucun officier et encore moins le commandant .Car le pot du commandant n'est que sur invitation (nous n'y étions pas conviés) À quoi sert ces 10€ par nuitée et par personne prélevé d'office? Heureusement que les fjords, la montagne, les lacs, les cascades de Norvege ont effacés tous ces petits inconvénients Ma prochaine croisière sera certainement sur un bateau à taille humaine avec des gens souriants et avenants

4

Pourquoi je suis faché

* * * * * avis posté par

Notre dernière croisière était sur le néo romantica. 10 jours d'injections intramusculaire dus à la clim. le personnel photo du bateau a promis de timbrer et d'oblitérer de Turquie avec le tampon du bateau les enveloppes que ma compagne envoyait au membres de son club philatélique moyennant 1€80. Ces voleurs ont ramassé l'argent mais personne n'a reçu de courrier de Turquie, certains membres n'ont même rien reçu du tout. Costa croisières ne nous reverrons plus et je déconseille fortement cette compagnie .

2

Cool

* * * * * avis posté par

Le concept Néo collection ne convient pas à tout le monde. Nous l'avons apprécié et réitérons l'expérience à l'automne prochain. Après une dernière croisière sur le Classica,sister-ship du Romantica,avant sa dernière rénovation, nous avons bien fait la différence. Ces navires sont plus petits et leur déco sobre les rend plus cosy. les cabarets du néoromantica par leurs dispositions permettent soit l'intimité vue mer soit l'ouverture et la convivialité vers l'intérieur. Le concept faisant la part belle au spa déroute nombre de croisiéristes qui regrettent la suppression du théâtre. Les spectacles s'apparentent donc plus au cabaret qu'aux grands shows. On attendrait à fortiori plus de vrais numéros de cabaret et close up. l'espace scénique et la clientèle ayant choisi néo méritent mieux que Le spectacle musical produit par la troupe maison un soir sur deux. Ceci n'enlève rien au talent ou aux efforts produits par ces artistes. La salle de gym est suffisamment spacieuse, manque seulement et malheureusement le sauna intégré au centre de bien être. Le lido semi couvert avec ses grands canapés et coussins moelleux est propice aux rencontres. Il semblerait cependant que les croisiéristes logés en aplomb souffrent d'un manque d’insonorisation d'autant que la structure rajoutée en 2012 subirait beaucoup de vibrations. Nous n'avons connu aucun de ces déboires dans notre cabine extérieure du pont 6.Cette cabine est spacieuse, les rangements en nombre suffisant, les matériaux luxueux. Je regrette pour ma part la disposition, le lit dans la longueur tête sous le hublot. Cette cabine disposant de deux couchettes abattantes est donc conçue pour les familles. Ceci n'est peut-être pas compatible avec le concept néo qui s'adresse à une clientèle aspirant plus au cocooning. Cf les animations tranquilles et l'ambiance musicale. Croisière Slow dixit Costa. Les deux restaurants sont confortables et ont chacun leur avantage. Botticelli pour prendre son temps et se faire dorloter, Giardino plus décontracté face à la mer. Dans les deux cas la cuisine est raffinée et le service toujours attentionné. Nous n'avons pas été inspirés par l’œnothèque toujours déserte lorsque nous la traversions. L'espace est cosy mais le sommelier doit se sentir bien seul! Est ce une question de tarif, d'approvisionnement ou de manque d'intérêt? Nous ne faisons que traverser le casino qui semble attirer comme les autres les joueurs acharnés. La boutique est très spacieuse, très attirante, certainement pas Duty free mais c'est le cas sur tous les navires (Oh pardon! sur tous les navires que nous avons empruntés); Il est clair que je donne mon avis sur ce navire et uniquement sur ce navire sans le comparer à tout autre bâtiment ou à ceux de toute autre compagnie.

4

personnel malhonnete ?

* * * * * avis posté par

Notre dernière croisière était sur le néo romantica. 10 jours d'injections intramusculaire dus à la clim. le personnel photo du bateau a promis de timbrer et d'oblitérer de Turquie avec le tampon du bateau les enveloppes que ma compagne envoyait au membres de son club philatélique moyennant 1€80. Ces voleurs ont ramassé l'argent mais personne n'a reçu de courrier de Turquie, certains membres n'ont même rien reçu du tout. Costa croisières ne nous reverrons plus et je déconseille fortement cette compagnie .

3

Méditerranée antique à bord du COSTA néoROMANTICA. Départ du 21 novembre 2014

* * * * * avis posté par

21 novembre-Marseille Tout commence à l’aéroport de Lyon Saint Exupéry à bord d’un TGV Ouigo pour Marseille Saint Charles. La navette Costa jusqu’au terminal de croisière, l’enregistrement dans le triste « terminal/hangar » et l’embarquement. Découverte de la cabine, du Today et du sésame avec lequel nous nous dirigeons illico vers le buffet GIARDINO (rien mangé, rien bu depuis le « p’tit dej »). Nous voilà fin prêts pour le délicieux « Quatre heures ». Nous découvrons le personnel toujours aussi cosmopolite et accueillant. Retour à la cabine, les valises sont arrivées, rangement, plus rien à déplacer pendant 11 jours, c’est super car pendant une trentaine d’années nous avons voyagé en changeant d’hôtel au moins 2 à 3 fois par semaine. C’est l’heure de l’exercice de sécurité, tout le monde semble se prêter gentiment à cette obligation en dehors de quelques Smartphonistes et photographes indisciplinés. Nous ferons l’impasse sur la traditionnelle réunion d’information. Retour à la cabine, on se rafraichit avant d’aller explorer le navire, petit tour d’orientation avant de savourer un premier cocktail. Bien que « sister ship » du Classica, le néoRomantica propose une autre disposition de cabine (extérieure Premium, pont 6 London) plus confortable. Les déplacements sont aisés, placards et penderies sont spacieux. L’écran plat de grande dimension est situé face au lit, les boiseries de l’entrée sont claires et joliment décorées. Dîner au restaurant BOTTICELLI : Une vingtaine de minutes d’attente pour être placés. L’attente peut se faire en musique Piazza ITALIA avec le bip qui vous prévient lorsque votre table se libère. (L’attente annoncée est exacte et la suite ne vous déçoit pas). C’est la seule fois en onze jours où nous avons du patienter pour être placés. Personnel aux petits soins. Belle carte, vins agréables. Nous finissons tranquillement la soirée dans l’ambiance de la Piazza Italia. 22 novembre-Gênes Petit déjeuner pour moi au Botticelli, en cabine pour mon épouse avant de partir en excursion à Gênes. Visite à pied de la ville historique après avoir fait le tour du port en bateau. Au passage nous apercevons le Costa Classica en cale sèche (prévu) et le Célébration dont la croisière vient d’être annulée. (Les informations transmises par les passagers sont confuses, voire contradictoires et à vrai dire nous nous en moquons). Nous gagnons le port antique, la Cathédrale San Lorenzo, la rue Garibaldi et ses orgueilleux palais, les collections du Palais Balbi (Van Dick et Caravage). Retour au bateau…. La vie à bord, salle de Gym, casino etc. Je reparlerai plus tard des excursions 23 novembre-Civitavecchia Nous empruntons la navette des autorités portuaires puis nous promenons sur le front de mer et autour des fortifications. Le temps est clément, on fête la sainte Cécile, concert de l’harmonie locale qui anime également la grand-messe. Déjeuner à bord et je retourne cette fois « pédibus » prendre quelques photos. 24 novembre-Reggio Nous empruntons la navette Costa (6.95€x2) qui nous dépose sur le front de mer très proche du centre ville. Certains prétendront que le tarif est prohibitif compte tenu de la distance. Je réponds que lorsqu’on n’à pas de très bonnes jambes il vaut mieux les utiliser pour arpenter les rues et les musées plutôt que pour traverser les zones portuaires souvent sans intérêt. Petit Hic…. Les commerces et les monuments n’ouvrent qu’à 16 heures, itou pour l’escalator menant à la ville haute, Dieu merci le musée est ouvert. Les bronzes de Riace y sont magnifiquement présentés. On peut y voir également quelques bas reliefs et des variations sur le thème des fameux bronzes. Il s’agit d’œuvres d’artistes peintres locaux qui en ont fait don au musée. Hélas après 16 heures ……la nuit tombe! Mais sur le quai les producteurs de Clémentine nous accueillent chaleureusement pour une dégustation de leurs succulents fruits dont certains croisiéristes rempliraient bien leurs poches et leurs cabas. C’est bien connu on meurt de faim en croisière !!!!! 25 novembre-Navigation Journée propice à la visite du bateau, à taille humaine dit on ! En effet plus court de 60 à 70 m que ses grands frères comme le Pacifica ou le Luminosa que nous croisons, il n’en possède pas moins 12 ponts. Les volumes sont certes moins impressionnants. Ici pas d’atrium avec ascenseurs panoramiques mais les espaces communs sont agréables, la décoration plus sobre, de bon ton, sans luxe tapageur. Bref pas kitch du tout ! La boutique est spacieuse, les différents salons ou « Lounges » sont confortables voire « cosy » pour les canapés d’angle et tables hautes en aplomb sur la mer. Il faut préciser que le salon principal « le cabaret Vienna » occupe toute la largeur du navire (plus de 30m) ce qui en fait un espace comparable aux grands bars des plus gros navires. Passés régulièrement par la superbe œnothèque nous n’y avons jamais vu âme qui vive à l’exception des maîtres du lieu. Aussi ne nous y sommes pas attardés. Peut-être faudra t’il penser à réaménager l’espace ou revoir la formule. Pas de théâtre ! Un souci pour nombre de blogueurs, pas pour nous. Nous avons pu voir les spectacles sans aucune gêne. Ma critique portera plus sur le niveau des spectacles eux-mêmes. Ventriloque, mime, magicien, chanteur à voix -artistes extérieurs- ont réalisé de bonnes prestations mais les productions « maison » malgré la bonne volonté des artistes nous ont laissés sur notre faim. Il s’agit la d’un avis tout personnel mais je le répète nous avons toujours assisté aux représentations dans d’excellentes conditions. Il est agréable de diner au restaurant « Botticelli » sans contrainte horaire, d’autant plus agréable que les menus sont bien élaborés et variés. Les spécialités régionales sont mises en valeur, les mets sont bien présentés, les assiettes sont attrayantes et la cuisine soignée. A noter que le buffet « Giardino » agrémenté de sa vue panoramique ne démérite pas… bien au contraire et à tous les services. Qui dit navigation dit piscine et animation. Si le temps était clément pour la saison et le soleil toutefois présent bien que les journées fussent courtes, il y eut beaucoup de siestes sur les transats. Pour ma part ce fut bain à remous et le passage matinal quotidien à la salle de sport. N’étant pas client SAMSARA je n’ai fait que passer à proximité du spa. Le Lido Saint Tropez vitré latéralement et mi couvert avec ces canapés en rotin et ses grands coussins est un espace agréable même en cette saison avancée. Le personnel ici comme ailleurs est toujours attentif et plus que sympathique voire amical sans être jamais familier. Le Lido jouxte la bibliothèque et le point internet. On peut également y accéder par le Grill et pizzeria Capri qui ne nous ont jamais inspirés. A la poupe sous la statue, au-delà des cheminées, plus intime est le Lido Monte Carlo avec la piscine en gradins et le bain à remous. Un espace privatif y est aménagé. 26 novembre-Kalamata Il ne fait pas très beau ce matin mais nous avons accosté quasiment en ville. Nous traversons le quai, la route et nous voila en ville ou presque. Le centre historique, plus haut, est à une bonne demi-heure de marche. Nous y flânerons sous la pluie (j’achète un nouveau chapeau) dans les ruelles. Nous visitons au passage de superbes églises Orthodoxes et reviendrons en taxi. Nous appareillons à 16 heures pour Izmir que nous atteindrons demain en début d’après midi. C’est la soirée que nous avons choisie pour dîner au restaurant « Club néoROMANTICA ». La fête des papilles dans un cadre feutré et élégant, un service attentionné et un tarif plus que raisonnable dans de telles conditions. Nous passons cette merveilleuse soirée en compagnie du couple d’amis blogueurs que nous avons rencontré en début de croisière. Nous nous retrouvions tous les soirs pour l’apéro et le dîner au bar Tango animé par un guitariste talentueux ou un excellent duo paraguayen. Le « All inclusive » dont je parlerai plus tard est également accepté dans ce restaurant. 27 novembre-Izmir Le soleil a refait son apparition et nous voguons tranquillement vers Izmir. Nous croisons la marine de guerre en manœuvres, ce qui retardera quelque peu notre arrivée. En excursion pour la visite d’Izmir, les bus ne sont pas très loin mais le trafic est intense. Tour d’orientation puis visite de l’intéressant musée archéologique. Continuation vers Karsiyaka pour un temps libre puis traversée du golfe jusqu’à Konak. Un arrêt place de l’horloge toute illuminée avant de retourner au bateau toujours dans le trafic. L’appareillage n’est pas décalé, il faut donc hâter le pas pour traverser le terminal. Il en résulte une certaine animosité de la part de quelques acheteurs compulsifs de dernière minute qui aimeraient récupérer la demi-heure perdue à l’arrivée……. ! 28 novembre-Athènes Une navette du port nous conduit de la proximité du bateau (100m) au terminal sur un trajet de 200/250 m Nous connaissons déjà Athènes, le temps est couvert, la vue du mont Lycabette ne sera pas terrible, nous prenons donc le nouveau bus X80 juste à la sortie du port (4€x2 pour 24 heures sur tout le réseau). Nous passons la matinée à Plaka. Je retournerai à terre l’après midi pour trotter dans le Pirée. 29 novembre-navigation C’est la journée où certains s’ennuient. Allez savoir pourquoi ? Un moment au lido, un bon bouquin, une partie de carte, un verre entre amis, une séance de marche, de pédalage ou de muscu, un quizz, un cours de cuisine, ce n’est pas notre truc mais un cours de danse pourquoi pas ? Cyrielle notre charmante hôtesse francophone nous présente la vie à bord du navire, les coulisses du néoROMANTICA, une vidéo des cuisines, de la blanchisserie, des quartiers de l’équipage etc. Une excursion le matin même en places limitées proposait cette découverte du bateau. Cyrielle répond ensuite à toutes les questions, même les plus indiscrètes (horaires de travail, contrats, salaires, couverture sociale) avec beaucoup de franchise. Comment peut-on trouver le temps long ? Ne seraient-ce pas les mêmes qui trouvent leur cabine bruyante, les portions minimalistes, les ascenseurs pas assez rapides et j’en passe….. Notre cabine extérieure est au pont 6 à proximité des ascenseurs…… pas un bruit sinon le clapotis des vagues et le ronronnement rassurant des moteurs. (C’est en rentrant que cela va nous manquer !) Une journée en mer c’est aussi le moment des soldes et des ventes flash. Il faut bien le dire, comme sur tous les navires, à part les ventes périodiques habituelles de bijoux fantaisie, coffrets de montres, lunettes de soleil et autres colifichets, les produits de luxe tels que les montres de marque, les sacs à main et la confection restent rigoureusement au même prix durant la croisière. Il n’est donc pas utile de se presser devant les grilles et de se bousculer à l’ouverture des boutiques !!!!!!!!!! 30 novembre-La Valette Superbe approche de l’île de Malte, ce rayon de soleil sur les remparts, cette lumière, c’est l’image que j’avais gardée de ma première visite il y a déjà 44 ans! Tout a pourtant mal commencé cette fois. ü Une première excursion achetée à une agence extérieure : annulée faute de participants. ü Une autre excursion achetée sur le bateau : annulée faute de participants francophones. Nous verrons donc sur place, nous aurions pu prendre le Hop on-hop off ou négocier un taxi. Devant l’abondance du choix nous avons opté pour l’ascenseur à 1€ l’aller retour qui mène directement au jardin supérieur de Barrakka et au centre de la Valette. De là nous flânons en ville, nous regrettons la fermeture des édifices religieux après les offices. Respectueux des cultes nous n’avons pas visité ces lieux pendant les offices et en sommes restés un peu frustrés. Un soleil éclatant une promenade agréable à la découverte des palais, des « Bow windows » et des panoramas toujours différents. Un tour à bord du petit train et retour au bateau. Une fois de plus je retourne à terre l’après midi, par les escaliers cette fois et j’arpente les ruelles à la découverte des coupoles et des points de vue sur les ports et la mer. Ruelles en pentes, escaliers, palais aux jardins en fleurs, un enchantement avant le retour au bateau au coucher de soleil. 1er décembre- navigation C’est la dernière journée à bord, la réunion de débarquement, les derniers achats pour beaucoup, les bagages à boucler et la vie continue. Je reviens parler des excursions : si l’organisation est parfaite et les guides à la hauteur de nos espérances il me semble que Costa ne respecte pas son contrat « néoCOLLECTION ». Nous avions compris que les groupes de ce concept ne dépassaient pas 25 personnes or nous nous retrouvions dans un bus de plus de 50 places, certes de grand confort mais quasiment complet. J’ignore ce qu’il en est exactement pour les autres excursions. Parmi les croisiéristes nous ayant communiqué leurs impressions sur les sites visités et leurs guides respectifs, aucun n’a mentionné l’occupation ou la capacité des bus. Je ne présente jamais ce genre de réclamation au personnel de bord -en l’occurrence Cyrielle notre charmante hôtesse francophone- qui a bien d’autres chats à fouetter…. tout au long de la croisière. Si Costa, interrogé par courrier me répond à ce sujet, je ne manquerai pas de vous en faire part. Beaucoup d’entre nous s’interrogent sur le bien fondé du « All inclusive » ou sur son surcoût en néoCOLLECTION. La carte des bars est inchangée, je n’ai pas constaté d’augmentation de celle-ci depuis le mois de mars dernier, le choix est toujours aussi vaste dans les consommations incluses. La différence tarifaire réside dans le choix des vins sélectionnés et nouveaux chaque jour au restaurant ü Vini DOP (Wines with Protected Designation of Origin) ü Vini IGP (Wines with Protected Geographical Indication) ü Vini IGT (Typical Geographical Indication) qui ont remplacés les traditionnels vins de table italiens servis au verre sur l’ensemble de la flotte. Ceci étant dit avec un apéritif cocktail avant chaque repas, du vin et de l’eau à table, un…ou plusieurs cafés et rafraichissements dans la journée, le forfait est amorti, je vous ferais grâce du cocktail éventuel de la soirée et de l’exonération des 15% de service. La croisière reste une merveilleuse façon de voyager et de vivre dans un certain luxe sans les contraintes et les restrictions de la vie quotidienne ou la peur du gendarme (alcotest !!). Je n’imagine plus me passer des ces moments de détente et de liberté ou les fumeurs -dont je ne suis pas- côtoient joyeusement les non fumeurs, les sportifs côtoient les oisifs, les danseurs de salon côtoient les adeptes de country ou de techno…. les joueurs de carte, les pongistes, les joggeurs etc Et tout ce petit monde à de rares exceptions, se salue, se congratule, se lie, partage sa table ou son canapé. 2 décembre-Marseille Il a plu sur Marseille, les préposés aux bagages du port autonome sont en grève. Pour être positif je dirais qu’étant prévenus la veille par un courrier joint au dernier Today, (tout le monde reçoit le Today) cela nous a permis de ne pas boucler nos valises pour les laisser dans les couloirs. Aubaine supplémentaire, nous ne sommes pas obligés de quitter la cabine à 8 heures, nous prenons donc le petit déjeuner tranquillement au Giardino. Etiquettes de bagages orange notre débarquement est prévu à 9h45. Dès 9h30 nous sommes invités à débarquer par les passerelles et non par l’échelle de coupée ce qui facilite grandement le port des bagages. Nous ne comprenons pas l’irritation de croisiéristes qui semblent ne pas avoir pris connaissance de l’information et s’en prennent au personnel Costa en rien responsable de l’arrêt de travail des « dockers » marseillais . Ils sont heureusement largement minoritaires. Je les classe dans la cohorte détestable des soit disant « otages » coutumiers du « nous n’avons jamais eu d’information » qui nous assomment avec leurs conversations privées pendant les repas ou les excursions en gardant le Smartphone collé à l’oreille pendant les annonces ou l’exercice de sécurité….quand ils y participent. Le personnel Costa, toujours attentif, porte assistance aux passagers moins agiles. Nous attendons quelques minutes notre bus de transfert et c’est la fin du voyage.

4

Croisiere de cauchemard

* * * * * avis posté par

MR & Mme LEVRAUT Daniel FREJUS le 10 Octobre 2014 Résidence Acapulco 2 Appart 3514 Rue des Micocouliers 83600 FREJUS Portable : 06 62 72 64 13 Internet : levrautdaniel@free.fr COSTA Service Clientèle Dossier Réservation N° : 15634472 Madame/ Monsieur Je viens par ce courrier vous indiquer mon profond mécontentement !!! Nous revenons juste d'une croisière COSTA sur le Favolosa départ de Savone le Lundi 29/09/2014 pour 8 jours . Je suis titulaire de la carte PEARL Costa Club n° 4687123PLR et nous avions réservé une cabine avec balcon pour 3 personnes notre cabine était la n° 9295 et quel ne fut pas notre stupeur quand nous avons été sur le balcon d'entendre un bruit insoutenable des ventilations du bateau l'on ne pouvait a aucun moment rester sur le balcon!!!!!! Nous avons demandé à la responsable Française de venir constater ce bruit et le deuxième jour elle est revenue avec la responsable de l'office qui elle aussi n'a pu que constater le bruit !!!! je ne parle pas de la nuit ou une fois le premier sommeil passé l'on ne peut se rendormir avec ce bruit de fond qui marche 24h sur 24 !!!!!!! Elle même nous a demandé de ne pas vider nos valises car elle avait envoyé un @ a Costa pour savoir si au prochain port il n'y avait pas de désistement pour nous changer de cabine!!!! Mais malheureusement pour nous il n'y en a pas eu et de ce fait nous avons vidé nos valises que le 3e jour de la croisière et sommes restés avec ce bruit pendant toute la durée de cette croisière !!! Nous sommes très déçus car nous avons amené avec nous notre fils pour sa première croisière, et cette cabine est vraiment trop bruyante, surtout qu' à côté le soir à la piscine principale il y a les animations!! Je voudrais savoir pourquoi vous nous avez attribué une cabine avec balcon (((si on ne peut profiter de celui ci !!!!))) le prix n'étant pas le même que celui d'une cabine vue mer. Ma question est simple que comptez vous faire pour nous pour nous dédommager de cet incident qui a gâché notre croisière, merci d'avance Veuillez agréer Madame, Monsieur mes salutations Monsieur LEVRAUT Daniel Bonjour, Nous ne pouvons pas répondre à votre demande car les caractères de la lettre en pièce jointe sont incompréhensibles. Pourriez-vous nous renvoyer le document ? Merci. Cordialement, Frederique Expert Croisière Costa Crociere S.p.A France 2 Rue Joseph Monier Batiment C 92859 Rueil Malmaison Cedex - France http://www.costacroisieres.fr G.U.E.S.T. - Generating Unique Excellent Service Together! ---- Original message ---- From: "Yolande Levraut" Sent: 07/11/2014 14:08:26 To: costaclub@fr.costa.it CC: Subject: Mr LEVRAUT Relance Mr & Mme LEVRAUT Daniel Fréjus le 25 Mars 2015 Résid Acapulco 2 Appart 3514 83600 FREJUS Carte PEARL N° 080349628 & 000349627 COSTA CLUB N° 4687123 PRL Madame Monsieur Le 20/02/2015 nous avons réservé une croisière par l’intermédiaire d' Azur Croisière, pour un départ le vendredi 6 Mars de Marseille a 16 h pour 12 jours . Nous sommes partis de notre domicile FREJUS (VAR) vers 9h30 pour un train a 10h(‘ A Saint Raphael Valescure) pour une arrivée a Marseille vers 12h . Nous avons payé un taxi pour aller au port d’embarquement (cout 25€) et là l' affolement de gens déjà sur place nous disant que le bateau n' était pas là mais à Savone, et qu'un bus allait nous y conduire. Pas d' information de Costa seulement enregistrement pour prendre le bus pour Savone et encas pour l' attente. Colère des gens et de nous-mêmes, organisation déplorable et surtout cette attente, quoi penser???? Départ prévu vers 13h reporté plusieurs fois pour finalement partir a plus de 14h30 et arrivée vers 18h30 ou la encore aucune explication nous a été donnée .Une fois sur le néo Concordia, pas de bagages, ni carte d' embarquement. On nous indiqué d' aller prendre un encas que notre cabine n' était pas prête§§§§ c' est la première fois depuis que nous faisons des croisières que cela nous arrive. Nous avons compris vu l' odeur de vomis qu' il y avait eu des gens malades. Notre cabine avait le n° 7122 nous avons reçu un document nous disant d’aller au pont 10 ou nous serait servi une collation . Les serveurs nous demandaient notre carte (((QUE NOUS N’AVIONS PAS ENCORE))), nous avons du attendre jusqu’a 20h 30 pour qu' enfin l’on enlève les bagages de nos prédécesseurs dans la chambre n° 7122 avant que nous puissions en prendre possession nos bagages sont arrivés eux en suivant !!!!!! Nous comprenons que dans la nuit du 5 Mars le bateau a eu des dégâts dans une tempête au large de la Corse/Sardaigne mais personnellement ((et comme beaucoup de personnes venant de Marseille c’est le manque d’information de la part de Costa)) Vous nous avez traité comme des passagers très VULGAIRES ne tenant pas compte de nos réclamations de nos doléances alors qu’il aurait été beaucoup plus correct de nous expliquer vos problèmes car je pense que vous savez que dans ce genre de situation tout le monde y va de son commentaire !!!!!! c’est personnellement cela que je vous reproche (((nous avoir pris pour des imbéciles des moins que rien du bétail))) de même sur l’escale a NAPLES nous devions arriver de 14h a 20h et en définitif nous sommes descendus a 17h pour repartir a 24h ?????? A notre descente il faisait déjà presque nuit et la fraicheur tombait nous avons été boire un café a coté du port et sommes remontés a bord !!!!!!! Ce jour Lundi 9 Mars 2015 nous ne connaissons que le bateau (Savone n’étant pas une ville super passionnante, et en plus très contrariés par notre mésaventure. Naples escale escamotée et vers 14h ce jour nous avons reçu dans notre cabine une lettre d’excuse du commandant du bateau (il aurait pas au moins se présenter ou signer cette lettre) ou faire une réunion ou il nous aurait expliqué de vive voix les problèmes rencontrés, ce autour d' un verre d' accueil ce qui aurait détendu cette mauvaise impression dès le départ « « La encore des commentaires (fondés infondés je ne sais pas) que le Commandant aurait été changé pour fautes professionnelles !!!!! Lettre nous expliquant succinctement le pourquoi de nos problèmes je pense que je suis en âge de comprendre ce genre de problème mais pas de comprendre votre mépris envers des gens qui vous font vivre !!!!!!!!!! Pourtant je pense qu’avec le Néo Concordia vous auriez du avoir un peu plus de sagesse dans la gestion de cette mini crise !!!!! Vous nous auriez tel le vendredi 6 nous expliquant ce problème et nous disant qu’un car nous prendrait a Nice a (X heure) cela nous aurait fait économiser le train de Fréjus a Marseille (90€) ainsi que le taxi (25€) (de la gare au port) et de ne pas perdre toutes ces heures pour repasser a coté de notre domicile) Notre chambre n'a pas été faite pendant 2 jours, ainsi que les vitres après 3 jours, (les vitres du bateau n'ont pas été nettoyées nous ne voyons même pas la cote tellement il y a du sel dessus) cela fait au moins 6 /7 croisières que nous faisons avec vous et c'est la 2e lettre que je vous envoie La première était pour une croisière en Septembre /Octobre 2014 pour laquelle vous avez reconnu mes doléances et nous nous rendons compte que les prestations chez COSTA ne sont plus les mêmes !!!!!! Tout achat est d’un prix prohibitif trop cher pour votre clientèle et pour nous !!!!!! Nous aimons beaucoup les croisières mais je pense aussi qu’il y a d’autres compagnies !!!!!!! A nous de voir nous serons peut être déçu , mais au moins nous aurons essayé (Pourtant nous avons la carte PEARL n°4687123 PLR) C’est notre première croisière sur ce type de bateau (((nous avons je pense un défaut c’est que nous avons toujours voyagés sur de grands bateaux et la de voir a quoi ce réduit le shopping ou le théâtre ou l’on ne voit rien « « a part si nous sommes au 1 ou 2 rangs » »la aussi je trouve que le bateau est très mal agencé sans parler du restaurant repas très médiocres, nous avons vraiment été très déçus!!!!((l’on mange trois fois mieux au self)) !!!!!! Personnellement nous prenons des croisières pour le dépaysement pour pouvoir s’habiller un peu, déambuler dans le bateau mais dans celui-ci rien » »pas de piscines couvertes ni de jacuzzi tout est payant même très cher Par exemple nous vous remercions de votre attention pour l’assiette de fruits dans notre cabine (deux pommes une banane un kiwi et une orange) ainsi que la bouteille de vin pétillant VALDO PROSECCO que vous nous avez offert aussi en cabine et de la petite maquette du bateau et de l’invitation du commandant « « une flute » » !!! Samedi après notre départ d’Athènes nous avons eu une annonce du commandant nous disant que l’escale de Trapani était remplacée par une à Palerme car une tempête sévissait là-bas et que le port était fermé ????!!!! Après consultation sur internet « « « 30 Minutes après » » » (pas de fermeture de port vent 40km/h vagues 1m 1,50m env) Il y a des décisions que nous ne comprenons pas trop !!!!!!Et depuis notre départ il y en eu beaucoup ((trop pour moi)) d’où ce courrier car pour nous cette croisière fut gâchée depuis le départ de Marseille et ces erreurs « « dont certaines ne sont pas de votre faute je le reconnais mais qui ont perturbées fortement notre croisière et pour cela je vous en demande réparation !!!!!!!!! Manque de la traversée MARSEILLE SAVONE Arrivée à NAPLES et temps écourté ( pas de visites possibles de la ville à part de nuit !!!!donc rien à voir Arrêt à PALERME au lieu de TRAPANI Manque d'informations ((en temps réel)) Cordialement Mr & Mme LEVRAUT Daniel

3

pour les familles - un zéro pointé

* * * * * avis posté par

on revient d'une croisière sur ce bateau, 1 couple et 3 ados. les croisières Néo sont pour les retraités, aucune structure pour les ados qui sont virés de pont en pont, et interdit à la piscine, salle de sport, sauna.... Rien pour les enfants! aucune tolérance des personnes âgées, et des musiques pour eux uniquement!pour les couples entre 20 et 50 ans, vous allez vous sentir bien seuls et avoir bien du mal à vous faire écouter! 5000 euros de dépenser en 13 jours, quelle déception! A déconseiller fortement!!!!

1

croisiere tres decevante

* * * * * avis posté par

croisiere tres decevante !! excursions extrêmement chères et sans grand intérêt, spa hors de prix , boutiques idem , en gros une énorme boite a fric !!! Pas d'indication sérieuse des cotes visibles lorsqu'on navigue , ce qui est un comble !!! pas d'endroit calme pour lire par exemple , on doit constamment supporter de la musique ringarde , un peu l'antichambre de la maison de retraite !!!

2

Pour une croisière de 500 € j'ai du payer cash 700 €

* * * * * avis posté par

En début d’année 2015 lors de la croisière " La Grèce Antique et les Météores " à bord COSTA NEOROMANTICA, à l’escale de SAVONE (Italie), je suis tombée vers 15 H, un dimanche, dans une rue de cette ville que le bateau quittait à 16 H 30 pour NAPLES. J’avais mal à une cheville, nous avions de la pommade dans notre trousse de pharmacie et mon mari est allé à la pharmacie du bateau pour acheter une bande. L’infirmière ne lui a pas vendu de bande le convainquant qu’il valait mieux faire examiner ma cheville par le médecin du bateau lors de sa permanence à l’infirmerie à 18 H, J’y suis allée, j’ai payé 164 € ( visite 62 € + bandage 84 € + piqûre anti inflammatoire 18 €.) L’infirmière avait une bande puisqu’elle a bandé ma cheville pour 84 € !!! Avant de quitter l’infirmerie, le médecin de bord ( qui ne parlait pas le français ) me fit dire par l’infirmière, que comme il n’y avait pas de matériel de radiographie à bord, il faudrait aller passer une radio le lendemain durant l’escale à NAPLES ( 14 H à 20 H ), l’assistance serait organisée avec le service client du bateau. Le lendemain dans la matinée, un message de l’infirmerie déposé dans la boite à lettres de ma cabine, me demandait d’être à l’infirmerie à 14 H pour un débarquement dans le port de NAPLES, en chaise roulante, accompagnée par une hôtesse italienne du service client du NEOROMANTICA, parlant un peu le français. Un véhicule banalisé !!! ( ni taxi, ni véhicule sanitaire léger: vsl ) affrété par COSTA m’attendait au pied du bateau. Je n’ai jamais pu obtenir le nom et l’adresse du centre de radiologie avant de quitter le bateau. Le chauffeur du véhicule banalisé m’a simplement précisé qu’il était à environ 20 kilomètres du port afin de justifier la somme qu’il demandait pour m’y conduire. Ce n’est que lorsque le véhicule banalisé s’arrêta devant une clinique privée et que l’hôtesse m’invita à descendre du véhicule que je sus le nom de l’établissement dans lequel j’allais passer la radio du pied gauche !!!!. A la lecture des clichés le radiologue déclara qu’il n’y avait pas de cassure, toutefois, il fallut attendre le spécialiste en orthopédie convoqué en urgence, en même temps que le chauffeur et le radiologue, pour cette assistance organisée par la Société CAMBIASO & RISSO correspondant Costa à NAPLES, donc avant que les résultats de la radio ne soient connus. Le spécialiste enleva le bandage fait par l’infirmière du bateau la veille et confectionna un autre plus « fonctionnel». Pour ceci, j’ai du payer cash 546 € ( radio : 55 € + certificat en anglais de 3 lignes + consultation : 179 € + bandage : 200 € + timbre 2 € ). Pour une croisière low-cost de 500 €, j’ai du payer cash plus de 700 € de soins pour une entorse. Costa s'est lancée dans le low-cost, et permet ainsi a des passagers à petit budget de réaliser leur rêve "une croisière" mais n’a pas intégré que les croisiéristes générés par le low-cost ne sont pas les richissimes croisiéristes d’antan. Il suffit d’une chute, pour vous trouver face à des problèmes pécuniaires car sur le bateau le coût de la consultation et des soins sont retirés immédiatement au moyen de votre carte COSTA et s’agissant de la Clinique privée contactée en urgence par COSTA, elle applique des tarifs prohibitifs qu’il faut payer cash. Depuis plus de 2 mois j’attends le remboursement de la Sécurité sociale alors pour le reste…mutuelle, assurance peut être une autre année. Je vous déconseille d’aller vous faire soigner à l’infirmerie du bateau, car vous vous trouvez sous la responsabilité de COSTA, dont le but ( au cas particulier ) est que la personne qui vous accompagne reprenne rapidement son service et que vous remontiez rapidement à bord. Pour cela, il fait appel à des cliniques privées et convoque une multitude de spécialistes, mais c’est « l’hôte de COSTA » qui paye. Je porte à votre connaissance un extrait de la réponse à la lettre que j’ai envoyée au Président de Costa, Georges Azouze, qui a « personnellement » chargé le Directeur Service Relations Clientèle, Alain Tchangoum, de me répondre. « Je comprends que les interprétations de votre radio n’ont pas été transmises et nous en sommes navrés. Toutefois, il est délicat de rejeter sur Costa la responsabilité sur ce point, nous ne pouvons assumer l’inertie des hôpitaux locaux lorsque nous assistons nos hôtes nécessitant des soins pendant les escales. Les mesures de réserve du médecin à bord invitant les passagers à recourir à des radios pendant les escales sont obligatoires. La clinique du navire n’étant pas équipée pour les radios, lorsque le médecin a un doute nous ne pourrions remettre en cause son diagnostic professionnel, ceci d’autant que la radio s’avère parfois nécessaire. Je vous renouvelle nos sincères regrets pour les désagréments évoqués, ainsi que pour les différents coûts. Nous vous assurons toutefois du fait que la Passion et l’Excellence demeurent les axes majeurs de notre volonté d’entreprendre, ceci dans le but d’améliorer au quotidien la qualité de notre accueil.

1

Vacances réussis

* * * * * avis posté par

Ma première expérience de croisière fut sur le "Costa Romantica", 18 jours de Savone aux Caraïbes via Casablanca, les Canaries... J'ai un grand souvenir des levers de soleil Atlantique sur le pont principal, du confort sympathique de la cabine extérieure (personnel de cabine très prévenant et discret, tout de suite au diapason de mes habitudes -couchers et levers très tôt par exemple-), du grand restaurant principal aux menus variés et délicieux et de la grande table partagé avec des inconnus vite devenus des compagnons de voyage bien agréables... il y a le choix d'autres restaurants mais c'est moins gastronomique -mais sympathique, comme le buffet-barbecue sur le pont arrière pour le midi- . On peut éviter les excursions, chères (et s'organiser en petits groupes en louant pour la journée un taxi dans les ports et en négociant des visites de points stratégiques avec le chauffeur-bien plus sympathique et économique, c'était mon rôle en tant que trilingue- ), les boutiques duty free ou non, plutôt chères... En règle générale le personnel philippin est bien plus sympathique et prévenant que les "petits chefs" italiens -maître d'hôtel etc... - d'où un choix possible de répartir soi-même les fameux pourboires de fin de croisière.

4

Costa ou l'inconscience d'un vogagiste

* * * * * avis posté par

la vie des passagers ne vaut pas chère chez Costa. Face à un avis de forte tempéte, un vrai commandant ne lance pas son navire avec plus de 3000 personnes à bord à 18 nœuds au risque faire des dégâts humains et matériels, ce qui est arrivé d'ailleurs les 4 et 5 mars 2015 entre la Sicile et Marseille ou nous n'avons pas pu arriver. Ce cauchemar s'est terminé à Savone ou les passagers ont pris le chemin de Marseille en bus dans la plus grande confusion. Voir les reportages de FR3 et de la 6. Et si on me demande ce qu'il aurait fallu faire, je répondrais "rester à l'abris cette nuit là au port de Trapani" ce qui aurait éviter les cabines innondées, les dégats sur le navire, le stress, les blessés. Dommage qu'il n'y ai pas une enquéte sur le comportement de la compagnie Costa et de son commandant... Surtout après les morts du costa concordia et certainement beaucoup d'autres incidents dont nous n'avons jamais eu connaissance.

1

Déception ( Cosat Neo romantica)

* * * * * avis posté par

Quatrième croisière sur la même compagnie et cette fois là nous revenons déçu tant sur la qualité à bord que l'aménagement du bateau. de plus, je ne tiens pas compte de la journée de tempête au retour avec uns situation dégradée. En ce qui me concerne, j'attribuerai les points suivants: Note service:4 restaurant: 4 Hébergement:4 Divertissement: 2 Fitness 4 (si je tiens compte de l'abonnement au spa - 199€ pour les 12 jours) excursions: 4 (mais elles sont de plus en plus onéreuses) Personnel et service: 4 Qualité/prix: 3

3

Merveilleux

* * * * * avis posté par

Super bateau, très bon agencement, bien décoré

5

Costa Neoromantica cruises à la page

* * * * * avis posté par

La première fois que j’ai navigué à bord du Costa Romantica, dans les Caraïbes, en 1998, il était à mon avis, le plus beau des navires modernes, avec son style épuré d’élégant Milanais, exubérant. Ce printemps, j’ai fais une croisière en Méditerranée avec Costa croisières, histoire de voir comment Costa Romantica avait évolué au cours des dernières années. Une première chose n’a pas changée, c’est le dépaysement éprouvé lorsqu’on navigue avec de nombreuses nationalités, comme c’est le cas à bords des navires Costa Croisières. Le côté positif est: l’aspect éducatif à être exposé à différentes coutumes, cuisines, points de vue, langues. Le côté négatif est: que les gens peuvent paraitre impolis, pensant ne pas être compris, ils ne saluent pas, ne s’excusent pas le cas échéant, n’ont pas les mêmes comportements…. Depuis ma dernière croisiere sur un bateau Costa Croisières en Europe, il y a trois ans, la politique anti-tabac a progressé avec l’interdiction de fumer dans les restaurants, bars. L’espace fumeurs réservé dans certains salons, n’empêche pas l’odeur de tabac mais limite le dérangement. Même si Costa Romantica manque un peu de modernité, faible pourcentage de cabines balcons, peu de restaurants, je suis impressionné par son programme destiné aux enfants. Avant, leur espace de jeux était exigu, aujourd’hui, on leur destine de nombreux équipements, un programme complet qui investit les espaces publics du navire pour la plus grande joie des familles. Malgré quelques imperfections, j’aime ce navire, sa taille, son ambiance, son équipage ; Je compte bien revenir sur Costa Neoromantica

4

Mission réussit pour Costa NeoRomantica

* * * * * avis posté par

Printemps 2014, parenthèse méditerranéenne avec Costa Neoromantica. C’est notre 3ème croisière, mais la 1ère avec Costa croisières. Nous avions fait une croisière avant avec Celebrity, que nous avons trouvé beaucoup trop grand et impersonnel. Sur le Costa Neoromantica, nous pouvons facilement trouver notre chemin et faire des rencontres. Les dîners dans le restaurant principal, ‘Le Botticelli’ (700 couverts), sont savoureux, variés avec 6 ou 7 plats au choix. Le Giardino propose une restauration plus décontractée, sous forme de buffet, donnant sur l’extérieur. Le forfait ‘ boissons comprises’ est économique pour tester toutes sortes de boissons, notamment les cocktails, les vins, cafés, chocolats,…. La bibliothèque en libre accès est bien fournie. Il suffit de se servir et d’y remettre les livres après la lecture. Les inconditionnels de la fumette peuvent profiter de quelques zones réservées. Le Cigar Lounge (Pont Vienna N°9) est le seul endroit qui autorise la pipe et le cigare. Les divertissements ne sont pas le point fort du Romantica, toutefois ce n’est pas important car il y a toujours la peur de ne pas être en forme pour les escales en se couchant trop tard le soir. Romantica a bien rempli sa mission: nous renvoyer chez nous, détendus, bronzés.

4

Costa romantica en mode ‘’zen’’

* * * * * avis posté par

Croisières en Février, itinéraire en Méditerranée au départ de Savone Italie). Les cabines hublots N°7085, N°7086, sont à tribord au milieu du bateau, pont N°7, pas trop loin des salons, des restaurants du pont N°8. La rénovation a mis l’accent sur plus d’espace, le décore est sobre, élégant, il y a plus de rangements, un bel équipement, notamment un écran TV géant. Le bateau arbore une décoration soignée, moins clinquante, dans les tons neutres, c’est la « zénitude » à tous les étages. La salle de spectacles a été remplacée par l’espace Samsara qui s’étant sur deux niveaux, pour les salles de massages, les lieux zen, piscine spa, hammams… Sur les ponts, les moyens de rafraichir nos corps dorés par le soleil, ne manquent pas, avec 2 piscines, une chauffée, l’autre non. Pour les moments de farniente on peut compter sur les nombreux transats, certains trop stylés! avec leur design ovoïdes qui font penser à des œufs où l’on aime se nicher à deux....

4

Romantica : Duty free n'en a que le nom !

* * * * * avis posté par

Côté shopping, si vous rêviez de faire de superbes affaires au duty free, oubliez... Au moment des escales , vous vous rendrez vite compte que les prix ne sont en rien inférieurs. Alors remballez votre carte bleue, continuez à faire vos achats sur internet.

3

Informations complementaires

Ce navire de 798 cabines a été transformé en 2011 pour ajouter des cabines et des suites  avec balcons privés et un centre de ben être Samsara.Chaque cabine a sa propre machine à café, attention les capsules sont payantes. Ne vous attendez pas à un déco style Néo !De l’extérieur comme de l’intérieur on sent tout de suite que l’on sort des standards de la compagnie. La décoration est plus épurée. Une atmosphère de grand yacht est très perceptible sur les ponts supérieurs. Le Monte Carlo lido est très agréable avec ces grands matelas abrités, on apprécie aussi à la poupe les 2 hamacs en plein air. Le centre de bien être est une réussite, vue sur la mer, il est d’une grande élégance, c’est le seul centre de spa qui a une chambre refroidissante.  Impossible de résister après une séance de spa, au bar à vin et à fromages, situé prés du casino. C’est une expérience gastronomique.

Le salon à cigare fait de vous un Indiana Jones, plongé dans un fauteuil de cuir, la bibliothèque vous emporte dans des vieux livres d’explorateur. C’est un navire à prendre si vous vous être calme. Il n’y a pas de théâtre, et c’est le seul navire de la flotte qui n’en possède pas. Les animations se font dans différents salons du navire à des heures différentes. Cela coince au bar lounge principal, il n’y a pas assez de place, et on reste debout. Quant à la discothèque, elle est rarement pleine, pourtant elle donne sur la mer. C’est une question d’ambiance.

C’est un ancien navire qui a des problèmes de sanitaire dans certaines cabines intérieures. Certaines suites ajoutées subissent des vibrations  assez fortes. Non ce n’est pas un esprit qui fait sauter votre brosse à dents !

Les plus consultés

pub1
pub1