REPUBLIQUE DOMINICAINE (CARAIBES)

Embarquement & débarquement
La capitale Saint-Domingue est le principal port du pays. Le débarquement se fait à La Romana, une ville qui doit son nom à une balance pour peser les marchandises. Le quai Touristique International de Casa de Campo est le point de départ du circuit touristique en Républicaine Dominicaine.
Aperçu
La République Dominicaine partage avec Haïti le territoire de l’île Hispaniola. Elle en occupe les deux tiers. Bien avant l’arrivée des Européens, le territoire est le théatre d’épiques affrontements entre les Taïnos et les Arawaks, des migrants venus du continent. L’Hispaniola s’appelle alors Quisqueya.
La République Dominicaine joue un rôle particulier dans la colonisation : elle abrite la première capitale espagnole des Amériques. Christophe Colomb découvre l’île en 1492 et est accueilli en dieu par les Amérindiens. Peu à peu, les premiers colons européens débarquent sur le territoire. Le contact entre les deux peuples est violent. Les Espagnols exterminent la population locale [...] Lire +

Voir les 2 avis sur REPUBLIQUE DOMINICAINE (CARAIBES)

Recommandez REPUBLIQUE DOMINICAINE (CARAIBES) via les réseaux sociaux :

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Pinterest

1 photos des voyageurs: Découvrez ce qu'ont vu des croisiéristes comme vous

2 personne(s) ont publié un avis sur cette compagnie - Ecrire votre avis

2 avis

Escale à AMBER COVE - attention pas de plage

* * * * * avis posté par

L'escale à Amber Cove au nord de la République Dominicaine est très agréable. Quand on ne fait pas les excursions proposées,on ne sait pas toujours ce qu'on va trouver en descendant du bateau. Agréable surprise, il y a un grand complexe paysager de plusieurs piscines plein de transats gratuits ou vous pouvez vous installer pour passer la journée. Bar et restaurants vous accueillent également. Comme dans tous les ports, on a aussi une zone touristique commerciale. Attention il n'y a pas de plage.

4

ESCALE A LA ROMANA SUPPRIMEE

* * * * * avis posté par

Dans notre dernière croisière aux caraibes notre escale à LA ROMANA en rép.Dominicaine a été supprimée de notre voyage sans raison de la part du commandant du ZENITH, prévenu 48 h avant par une note sous la porte de la cabine. Décus car nous avions prévu de retrouver des amis à cette escale. dédommagement 100€ sur notre crédit, de qui se moque t on ! Ils ont fait le même coup aux croisières précédentes, après renseignement. L'article 6 des conditions n'a pas été respecté. CROISIERE A EVITER... Les autres escales trop courtes.

1

Informations complementaires

Embarquement & débarquement

La capitale Saint-Domingue est le principal port du pays. Le débarquement se fait à La Romana, une ville qui doit son nom à une balance pour peser les marchandises. Le quai Touristique International de Casa de Campo est le point de départ du circuit touristique en Républicaine Dominicaine.

Aperçu

La République Dominicaine partage avec Haïti le territoire de l’île Hispaniola. Elle en occupe les deux tiers. Bien avant l’arrivée des Européens, le territoire est le théatre d’épiques affrontements entre les Taïnos et les Arawaks, des migrants venus du continent. L’Hispaniola s’appelle alors Quisqueya.

La République Dominicaine joue un rôle particulier dans la colonisation : elle abrite la première capitale espagnole des Amériques. Christophe Colomb découvre l’île en 1492 et est accueilli en dieu par les Amérindiens. Peu à peu, les premiers colons européens débarquent sur le territoire. Le contact entre les deux peuples est violent. Les Espagnols exterminent la population locale en cinquante ans. Les survivants sont réduits à l’esclavage pour travailler dans des mines et dans des plantations. Les colons importent ensuite de la main-d’œuvre africaine à partir de 1503.

L’histoire de l’Hispaniola et de la République Dominicaine est marquée par plusieurs révoltes d’esclaves. La première révolte des Africains des Amériques a lieu en 1522 à Saint-Domingue. Les travailleurs d’une plantation défient l’amiral Don Diego Colon, fils de Christophe Colomb. Ils réussissent à s’enfuir et deviennent les Nègres Marrons. L’histoire a une place importante : on raconte que les ossements de Christophe Colomb se trouvent encore sur l’île. Bon nombre de sites de Saint-Domingue sont inscrits au Patrimoine Mondial par l’UNESCO depuis 1990.

À visiter :
- La Cité coloniale de Saint-Domingue avec la première rue, la première cathédrale, le premier centre hospitalier, la première université du Nouveau Monde
- L’Alcázar de Colon
- La Reloj de Sol
- Le Monasterio de los Padres Dominicos

Les incontournables

La République Dominicaine est aussi connue pour ses paysages de carte postale et son climat ensoleillé toute l’année. Bordée au nord par l’Atlantique et au sud par la mer des Caraïbes, ses eaux d’un bleu pur grouillent de vie. C’est la raison pour laquelle les touristes affectionnent particulièrement les séances de plongée sous-marine.

À faire :
- Visiter Saint-Domingue
- Profiter des plages de Bayahibe et Dominicus
- Aller sur les îles Saona et Catalina
- Jouer au golf à Teeth of the Dog
- Plonger
- Faire du kitesurf

Expériences culinaires et spécialités

On retrouve les grandes lignes de la cuisine latino-américaine, avec essentiellement de la viande et des fruits de mer. Les ingrédients des plats taïnos et africains sont très bien représentés.

À goûter :
- Le Bandera
- Les tostones
- Le mangú
- Les pasteles en hojas
- Le sancocho
- Les chicharones

Les plages de Punta Cana, République Dominicaine
Les plages de Punta Cana, République Dominicaine
La saison des amours des Baleines a Bosse a Samana, Republique Dominicaine
La saison des amours des Baleines a Bosse a Samana, Republique Dominicaine

Les plus consultés

pub1
pub1