AVIS COSTA ATLANTICA

Pénétrer dans le hall d’accueil haut de 10 étages laisse pantois : mosaïques byzantines, marbre de Carrare, verre de Murano. Le Costa Atlantica . C’est la rencontre du 3e millénaire et de la Dolce vita. Sur les 1057 cabines que compte le navire, 620 bénéficient d’un large balcon et dans ce cas, d’une belle surface (23 m2). La déco joue sur les coloris orange et vert, dopant le bois du mobilier. En version suite, elles affichent un vrai luxe : vaste – plus de 40 m2, avec baignoire à jets pour certaines.
Les parties communes ne sont en reste, ni de faste ni de taille. 3 restaurants seulement – bon point pour les buffets – mais le principal accueille 1320 convives sur 2 niveaux ! Le paquebot dissémine 12 bars chacun affirmant sa personnalité, comme le Café Florian, copie de celui de la place Saint Marc. De Fellinien, le navire a [...] Lire +

Voir les 5 avis sur AVIS COSTA ATLANTICA

Recommandez AVIS COSTA ATLANTICA via les réseaux sociaux :

  • Facebook
  • Google Plus
  • Twitter
  • Pinterest

Avis de l'expert

Avis sur le Costa Atlantica de Ressac

Si le gigantisme du Costa Atlantica peut effrayer pour une première croisière, c’est aussi le bluff assuré. Les croisiéristes avertis apprécieront justement ces notions d’espace et de luxe. En revanche, les piscines sont un peu petites, surtout les jours de navigation.

9 photos des voyageurs: Découvrez ce qu'ont vu des croisiéristes comme vous

5 personne(s) ont publié un avis sur cette compagnie - Ecrire votre avis

5 avis

notre voyage de noces

* * * * * avis posté par

Nous avons fait notre voyage de noces au mois d'octobre 2004 à bord du Costa Atlantica, c'était notre 1ère croisière, bateau vraiment magnifique, énormément de choix d'activités à bord,beaucoup de choix aux niveaux des excursions, choix pour manger,boire à bord du bateau. Notre cabine super, notre steward super. Nous sommes vraiment ravis de notre croisière

5

Notre avis sur le Costa Atlantica

* * * * * avis posté par

La chambre n’est pas disponible immédiatement après l’arrivée à bord. Nous en avons profité pour prendre le déjeuné au buffet self-service Botticelli. Le lieu est très encombré, car c’est le buffet le plus important sur le navire, les autres n’étant qu’accessoires. Dès ce moment notre forfait boissons a pris toute son importance, nous ôtant le souci d'une note salée pour l'ensemble des consommations. Les dîners du restaurant principal ‘Tiziano’ sont correctes bien que les produits utilisés soient de moins bonne qualité d’année en année (plus de langoustine, saumon fumé, poissons fins, etc…). Le prix des croisières restant stable, on ne peut pas trop en demander. Ce qui ne change pas, c’est le personnel toujours très attentif, poli, serviable. Par contre, le français est de moins en moins parlé (guides, service clients, etc...), l’anglais doit être maîtrisé. La cabine intérieur est spacieuse, elle semble être nettoyée en toute discrétion à chacune de nos sorties. Le wifi est cher à bord. L’accès est moins cher dans les ports, il peut même être gratuit en contrepartie d’une consommation dans un café local.

4

La langue de Molière n’est plus du voyage avec Costa Atlantica !

* * * * * avis posté par

Croisière au départ de Dubaï à destination des Emirats. Sur cette croisière la cinquantaine de francophones contre 2500 passagers d’autres origines, c’est un peu ‘seuls contre tous’. Impression accentuée par la suppression des visites en français qui nous a obligés à nous fondre dans des groupes italiens ou allemands. Misère, misère ! Il est préférable de trouver des compatriotes pour organiser soi-même les excursions : Dubai, Mascate, Abu Dhabi, sont facilement accessibles avec les Big Bus qui sillonnent les principaux sites de visite. Ils sont équipés d’audio-guides en français, avec possibilité d’arrêts à la demande. C'est idem pour la visite du fort de Khasab, situé à deux kilomètres du bateau, enchaînez par la croisière sur le fjord pour 20€ (contre 65€ avec Costa). Au final, c'est jubilatoire de pouvoir faire des économies, tout en faisant les mêmes visites que celles des compagnies, en étant moins nombreux. Spi01

3

A notre avis, il faut organiser soi-même les escales avant de partir !

* * * * * avis posté par

Croisière en Mai, à destination de l’Asie, embarquement à Dubaï. Même en réservant 10 mois avant, le choix s’est avéré restreint, car il ne restait plus que deux cabines intérieures. Avant notre départ, nous avons contacté par internet, 3 couples qui faisaient la même croisière que nous, dans le but de former un groupe pour les excursions pendant les escales. Par la suite, leurs précieux conseils de croisiéristes chevronnés nous ont été très utiles. La procédure d'embarquement est très simple – mais il faut compter au moins cinq heures avant de pouvoir pénétrer dans la cabine. Nous avons tué le temps dans un petit café du port, en compagnie d’autres voyageurs aussi enthousiastes que nous.

4

Costa Atlantica ...quel souvenir

* * * * * avis posté par

Nous sommes parti a 8 - 2 couples avec enfants pendant les vacances scolaires sur le Costa Atlantica. Cet hôtel club flottant nous offert des super moments en famille et avec nos amis; les ados se sont amusés dans le club ados avec des enfants de toutes les nationalités. Les visites a chaque escales nous a fait sentir l'ambiance et les couleurs locales même si parfois le navire est rester une demi journée. La journée chacun a vogué a ses occupations; piscine, Spa, cours de salsa, Bingo, salle de fitness et le soir rendez vous au bar pour un apéritif avant le diner. Pour le AFTER ; super spectacles, casino, discothèque dure dure la vie a bord ! Nous recherchons déjà une nouvelle croisière avec nos amis pour les vacances de noël - peut-être au Caraïbes ...

5

Informations complementaires

Pénétrer dans le hall d’accueil haut de 10 étages laisse pantois : mosaïques byzantines, marbre de Carrare, verre de Murano. Le Costa Atlantica . C’est la rencontre du 3e millénaire et de la Dolce vita. Sur les 1057 cabines que compte le navire, 620 bénéficient d’un large balcon et dans ce cas, d’une belle surface (23 m2). La déco joue sur les coloris orange et vert, dopant le bois du mobilier. En version suite, elles affichent un vrai luxe : vaste – plus de 40 m2, avec baignoire à jets pour certaines.

Les parties communes ne sont en reste, ni de faste ni de taille. 3 restaurants seulement – bon point pour les buffets – mais le principal accueille 1320 convives sur 2 niveaux ! Le paquebot dissémine 12 bars chacun affirmant sa personnalité, comme le Café Florian, copie de celui de la place Saint Marc. De Fellinien, le navire a non seulement le nom de chacun des ponts (Roma, Ginger & Fred…) mais aussi la démesure : 1000 m2 dédiés au fitness, un spa sur deux étages particulièrement lumineux – mais de soins dont l’offre est moindre par rapport aux navires plus récents -, 4 piscines dont une avec toboggan et une sous verrière amovible : pour un peu, et l’on se prend pour une star de cinéma. Le soir, place au spectacle sous les ors du théâtre Caruso à moins de ne préférer le frisson du casino ou l’ambiance de la discothèque : au Dante, c’est forcément torride !

Un orchestre de diable rouge en verre de Murano  jouant sous une cloche de verre vous invite à un sabbat frénétique sur la piste

.

Les plus consultés

pub1
pub1